• Sport Santé – Mike Cowan : « L’ostéopathie redonne de la mobilité au corps !»

    Mike Cowan, 36 ans, est ostéopathe. Ce passionné de sport et compétiteur dans l’âme, commence le vélo à 10 ans. Il en fera pendant plus de 11 ans. Influencé par son père dont il est fan, Roberto Cowan, il deviendra champion de cyclisme et de motocross. A 22 ans, il arrête tout et part en Métropole pour faire ses études. 6 ans après, en 2009, il revient s’installer et ouvre son cabinet d’ostéopathie sur les hauteurs de Pamatai, juste à côté de la salle Roberto Gym. SportsTahiti.com est allé à la rencontre de cet ostéopathe sportif :

    mike

    • Ia ora na Mike, avant de parler de ton métier, est-ce que ce n’est pas trop lourd d’être le fils d’un champion comme Roberto Cowan ?

    Non pas du tout ! (sourire) Les gens me parlent souvent de papa avec admiration, parce que c’est un grand champion. Moi ça ne me dérange pas, car je suis son premier fan. C’est surement grâce à lui, à son parcours et son savoir, que j’aime autant le sport. Toutes mes préparations se sont faites à la salle de muscu. Parce qu’on ne le répètera jamais assez, la musculation c’est la base de tous les sports. C’est le plus qui fait toute la différence.

    Après comme je suis un compétiteur, parfois j’ai envie de faire mieux que lui, mais c’est dur! (sourires) Par contre au vélo j’ai réussi à faire mieux, il n’a qu’un seul titre, alors que moi j’en ai 4 ! (rires)

    Le dernier titre de Mike est champion de Polynésie 2014 de cyclisme.
    Le dernier titre de Mike est champion de Polynésie 2014 de cyclisme. (crédit photo : Mike Cowan)
    • Excellent ! Maintenant peux-tu nous présenter ton métier ?

    Alors l’ostéopathie, c’est simple, c’est redonner de la mobilité à toutes les structures du corps (articulaires ou tissulaires). La plupart des maladies sont dues à un déficit de mouvement, causé par une articulation qui fonctionne moins bien, un vaisseau bouché, la raideur d’un muscle trop longtemps immobilisé, ou sur sollicité… Mon travail, c’est de redonner de la mobilité. Et en général, dès que tu redonnes de la mobilité à une structure, la douleur ou la gêne disparait.

    Il faut savoir une chose, c’est que le corps tend toujours à l’équilibre. Cela s’appelle l’Homéostasie. Et dès qu’il y a un traumatisme, une zone figée, cela perturbe cette homéostasie. Le fait de travailler ce qui bloque, cela permet d’aider le corps tout entier à retrouver son équilibre, et donc sa performance optimale.

    • Pourquoi t’être orienté dans cette voie ?

    Avant je faisais du motocross comme mon père. Mais en 2001 je me suis blessé à l’épaule, et le kiné qui me suivait faisait des études d’ostéopathie en parallèle. Il m’a proposé une séance. Et je ne sais pas ce qui s’est passé, mais j’ai eu une révélation, et c’est là que j’ai décidé d’en faire mon métier.

    Mike est aussi champion de motocross, un sport qui le passionne.
    Mike est aussi champion de motocross, un sport qui le passionne.
    • Du coup en quoi peux-tu aider un sportif ?

    Quand il y a un problème, il faut se demander pourquoi j’ai mal ? Soit c’est un traumatisme, soit une sur sollicitation, soit une inflammation, un manque de récupération, ou encore un problème d’alimentation. L’ostéopathe peut déjà conseiller et orienter le sportif. Ensuite si c’est dans son champ d’action, il intervient pour redonner du mouvement. Et forcément si tout est débloqué, et que le sportif peut utiliser l’amplitude de son corps sans être gêné, alors il sera beaucoup plus performant dans son sport.

    Il faut savoir que le sport c’est traumatisant pour le corps, par exemple pour un footballeur ce sont les genoux qui vont morfler, alors qu’un cycliste c’est plus le dos et la nuque… En général ce sont des atteintes musculaires qui aboutissent à un blocage articulaire. Et moi j’essaie de débloquer tout cela.

    Redonner de la mobilité au sportif.
    Redonner de la mobilité au sportif.

    Après il y a deux types de patients qui viennent me voir, celui qui a une douleur dite traumatique, que l’on cible rapidement et que l’on va travailler pour qu’elle disparaisse. Et il y a les autres, qui ont une douleur apparue comme ça sans que l’on sache pourquoi. Il faut en chercher les causes, à travers le mode de vie de la personne, pour les corriger.

    Enfin il y a aussi l’âge, plus on vieillit et plus on se raidit. Et c’est là où c’est bien de venir voir un ostéo, car du coup, on pourra travailler sur les raideurs, et apporter du bien-être. Attention, on ne pourra pas redonner de la jeunesse, mais on peut soulager en redonnant un peu de mobilité. (sourires)

    • Comment se déroule une séance type avec toi ?

    Les gens viennent me voir en général pour un blocage. Mais la personne ne sait pas forcément qu’elle est bloquée, elle sait juste qu’elle a mal. Donc on discute beaucoup pour essayer de comprendre les origines du mal. En fonction du sport pratiqué, ou de son mode de vie, je vais dresser un diagnostic. Ensuite on passe sur la table pour affiner manuellement. Une fois que c’est confirmé, là je vais travailler la zone ciblée avec des techniques ostéopathiques, pour débloquer et redonner du mouvement.

    mike-6

    • As-tu un conseil pour nos amis sportifs ?

    Ben en fait j’en aurais trois, en tant qu’ostéopathe :

    Le premier, c’est de ne pas attendre ! Quand vous sentez qu’il y a quelque chose qui ne va pas, aller voir un spécialiste, il y a des gens compétents qui peuvent vous aider. Ne laissez pas trainer les choses dans le temps en espérant que ça passe. Parce que souvent quand les gens viennent me voir cela à trainer, et ce n’est pas évident à soigner.

    Ensuite demandez-vous toujours pourquoi vous avez mal, chercher à savoir, à connaitre votre corps. Demandez l’avis de spécialistes, pour éviter de faire des bêtises. Informez-vous.

    Et enfin, ne négliger pas le repos. Souvent on veut repousser ses limites, on veut faire plus que les copains. On se dit : « Djia lui il s’entraine tous les jours matin, midi, soir alors il faut que je fasse pareil.» Mais on fonctionne tous différemment. Il faut apprendre à connaitre son corps et ne pas négliger une bonne récupération active.

    Pour plus d’informations, contactez Mike Cowan au 40.82.65.05, ou au 87.23.60.18.

    Retrouvez toutes les photos de l’interview dans la galerie :

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    Discussion

    1. […] pas que ! Aujourd’hui nous vous proposons une rubrique Sports Santé particulière avec notre ami Mike Cowan. A 36 ans, ce passionné de sport et compétiteur dans l’âme, est le fils ainé du grand […]

    arrow
    Translate »