• Sport Business : SPHERE, la marque de Fight du Fenua !

    Cela bouge au Fenua dans le monde du fight ! La semaine dernière sportstahiti.com vous présentait Flore Hani, une athlète au mental de fer. Et bien derrière cette combattante ultra-complète se cache un entrepreneur motivé ! En effet la jeune femme vient de lancer en décembre 2016 la toute première marque de vêtement de fight du Fenua : SPHERE ! Découvrez cette marque 100% locale de combat fait par une combattante pour les combattants!

    Ia ora na Flore, peux-tu nous présenter la marque SPHERE ?

    SPHERE est une marque de sport de combats et plus particulièrement de MMA, pour l’instant nous venons tout juste de sortir nos premiers shorts de MMA, ainsi qu’une série de T-Shirt qui elle sera en édition limitée. Nous avons également sortis des casquettes, des porte-clés et des stickers, pour diffuser de façon plus large la marque et faire une communication plus rapide. Nous allons sortir les produits au compte-goutte en innovant à chaque fois avec de nouvelles gammes, le but étant de travailler avec de petites quantités pour commencer, car le marché ne s’étend qu’à la Polynésie Française et plus particulièrement à Tahiti pour l’instant. En début d’année nous allons lancer une nouvelle collection qui conviendra aussi bien aux combattants dans leur discipline et au cours de leur préparation physique, qu’à un public plus large comme les athlètes pratiquant le Crossfit, le Fitness et Workout. (Hauts et bas de compression hommes et femmes, coupes variées de shorts de combat, underwear, lycras…)

    Flore Hani et son short de la marque SPHERE. (Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote)
    Flore Hani et son short de la marque SPHERE. (Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote)

    Pourquoi ce nom ?

    Le choix du nom SPHERE n’a pas été facile. Nous voulions au départ choisir un nom en Reo Maohi mais les traductions de ce que nous souhaitions communiquer à travers le nom de la marque n’étaient pas si évidentes. Ensuite nous avons pensé à l’exportation de la marque dans le pacifique, il fallait quelque chose de facile à prononcer et faisant référence à notre univers, le monde du combat. Nous sommes donc parties d’un logo a la base et puis nous avons trouvé le nom SPHERE. Le logo est au départ le IPU marquisien qui pour moi représente quelque chose de très grand. C’est l’attachement à un univers dans lequel on vit et on évolue ; pour ma part, le mode du combat. Tout combattant sait à quel point l’univers du fight est quelque chose de particulier et de sacré dans lequel nous nous isolons. Mais plus encore, la représentation de l’univers polynésien dans lequel nous évoluons ici dans le Moana Nui. Le Ipu se traduit comme notre monde, notre sphère, d’où le choix de ce nom. Notre Logo pourrait être expliqué de cette façon : La lance représente le “aito”, le combattant. La première plate-forme représente la cage, le ring, le tatami. La deuxième plate-forme représente l’univers du MMA, du combat. Le tout englobé dans la troisième plate-forme qui représente le monde Polynésien.

    Le logo de la marque.
    Le logo de la marque.

    Comment est né le projet ?

    J’avais depuis longtemps le désir de créer une marque, particulièrement des vêtements qui s’adaptent réellement aux besoins du combattant. Que ce soit la coupe, la matière, la résistance du textile pour un bien être de l’athlète maximum dans ses vêtements. Tout athlète pourra confirmer que c’est primordial pour la performance. Et plus particulièrement les combattants avec les mouvements particuliers dans lesquels on se retrouve en MMA. J’ai toujours eu des choses à redire sur mes équipements que ce soit en boxe ou en MMA, matière trop lourde, trop fragile pas assez stretch… bref, çà ne correspondait pas à ce dont j’avais réellement besoin, et tout simplement parce que la majorité des produits que l’on retrouve sur le marché aujourd’hui ne sont pas créés par des combattants eux même ! Avec SPHERE, je voulais déjà dans un premier temps marquer cette différence.

    Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote
    Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote

    Ensuite, en observant bien le marché du MMA, on se rend compte qu’il n’y a que 2 ou 3 grosses marques qui dominent le marché, à des prix très élevés, et pour une qualité qui n’est pas forcément des meilleures. Beaucoup de marques Polynésienne ont été créés ces dernières années et il y a un réel engouement à porter des marques locales, il n’existait aucune marque de fight wear sur le fenua, et avec l’avènement du MMA en général et plus particulièrement des combattant MMA polynésiens qui commencent à s’exporter, je me suis dit qu’il fallait vraiment marquer le coup et sortir du lot en proposant de porter de réel vêtements techniques permettant une performance optimale mais aussi qui mettaient en avant la Polynésie et les combattants polynésiens en sortant du lot avec une marque locale. Mon associée m’a beaucoup aidé à développer mes idées et surtout à conceptualiser le message que nous voulions faire passer au travers de SPHERE. C’est plus qu’une marque que nous voulons diffuser, c’est un état d’esprit quant à la performance et à la détermination d’atteindre ses objectifs. Le combat mais pas seulement sur un ring ou dans une cage, dans la vie de façon générale pour arriver à notre but, à atteindre nos objectifs.

    Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote
    Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote

    Depuis quand travailles tu dessus ?

    L’idée a vraiment pris forme en Juin 2016 et les premières démarches pour la création de SPHERE ont été faites dès Juillet 2016. Il y a eu un gros travail de fond, déjà parce que nous ne connaissions pas grand choses au monde du textile, aux lois sur l’importation et autres formalités administratives. Nous avions également le réel projet de travailler au maximum avec des entreprises locales, ce que nous avons pu faire pour les casquettes par exemple, nous travaillons avec GENESIS CUSTOM et un brodeur de FAA’A.

    Il y a eu par la suite le travail en collaboration avec un infographiste, Jérôme SOLERY. Ce qui a pris beaucoup de temps. Les premiers produits (casquettes) sont sortis en Novembre et nos Shorts et T-shirts sont sortis le 10 Décembre dernier, lors de la soirée Tahiti Fighting Championship organisée par Raihere DUDES.

    Le combat de Flore lors du Grappling Fight.
    Le combat de Flore lors du Grappling Fight.

    Est-ce que cela marche bien pour l’instant?

    Les ventes sont bonnes pour l’instant, sans aucun travail de communication à l’arrière. Nous avons cependant conscience que SPHERE pourrait encore mieux fonctionner si mon associée et moi-même pouvions nous focaliser à 100% sur le développement de la marque et sur la communication autour de SPHERE.

    Nous sommes toutes les deux salariées à plein temps pour l’instant (rires) le projet étant bien sûre de quitter nos emplois pour nous consacrer complètement au développement de SPHERE et pour ma part à ma carrière sportive en parallèle.

    Qu’elles sont les principales difficultés que vous rencontrez ?

    Nos emplois (rires)

    Des futurs projets ? De nouveaux produits en vue pour 2017?

    Oui pleins de projets. Déjà nous allons sortir une nouvelle gamme début 2017, comme nous l’avons dit qui sera adressée à un public plus large tout en restant prioritairement du fightwear. Ensuite, nous sommes en discussions avec une boutique qui se trouve en ville pour avoir un point de vente à Papeete même car pour l’instant nous effectuons les livraisons en main propres, ce que nous continuerons à faire mais ce sera mieux pour la clientèle de pouvoir toucher et essayer les produits en boutique.

    Les casquettes et les portes-clés de la marque. Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote)
    Les casquettes et les portes-clés de la marque. Photo Sphère Tahiti Fight Wear : Marmote)

    Nous allons essayer d’être présents sur des stands lors d’événements sportifs, comme les Océanias de lutte par exemple, qui auront lieu à Tahiti. Nous souhaitons aussi développer des partenariats avec des clubs de MMA, Jiu Jitsu, ou autre, ce serait vraiment génial pour des compétitions extérieures que les clubs portent une marque locale. Mon associée est en pleine création du site web actuellement donc c’est beaucoup de projets et donc de boulot, il va vraiment falloir qu’on démissionne de nos emplois ! (lol)

    Est-ce que la marque sponsorise des athlètes (locaux ou internationaux) ?

    Pour l’instant je me sponsorise moi-même pour mes compétitions, et nous fournissons des produits a Raihere DUDES à chaque fois que nous en sortons un, déjà parce qu’il nous aide pour la communication de la marque, mais aussi parce que c’est important pour nous d’avoir un retour sur la qualité du produit.

    Flore et Raihere Dudes.
    Flore et Raihere Dudes.

    Bien sûr à l’avenir nous aimerions pourvoir sponsoriser un maximum d’athlètes Polynésiens, et pas seulement dans le MMA ; mon associée travaille en parallèle au développement et à la communication des athlètes Polynésiens. Il y a énormément de travail et de potentiels pour la Polynésie et SPHERE se doit d’être un tremplin pour les athlètes polynésiens dans le futur. Il nous faut simplement une trésorerie bien solide au préalable.

    Ou peux t’on acheter les produits sphère ?

    Pour le moment en passant les commandes par notre page Facebook SPHERE Tahiti FightWear: Nous effectuons les livraisons, et nous devrions avoir un point de vente en ville prochainement. Nous sommes facilement joignables et nous tentons de répondre le mieux possible à la demande de notre clientèle. Nous sommes aussi en cours de création de notre site web : www.sphere-tahiti.com. Et nous tenons également une page Instagram ou nous souhaitons surtout mettre en avant nos clients, en postant des photos d’eux avec leurs produits, c’est pour ça n’hésitez pas à « liker » et à « hashtagger » #spheretahiti ou à nous envoyer des photos de vous avec vos produits !

    Les gens adorent et partagent leurs photos sur les réseaux sociaux.
    Les gens adorent et partagent leurs photos sur les réseaux sociaux.

    Suivez toute l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »