• Portrait – Benjamin Zorgnotti : « Ce sont de jeunes étrangers prometteurs qui sont venus à la Tahiti Oceania Cup ! »

    Benjamin Zorgnotti est un jeune polynésien qui est parti en Métropole il y a 4 ans pour ses études. Ce jeune prodige de 22 ans du Club Mararara Tri Triathlon, a intégré l’équipe de Triathlon de La Rochelle. Sélectionné parmi les trois athlètes tahitiens pour représenter Tahiti à la compétition internationale « Tahiti Oceania Cup » du 25 septembre, il était revenu exprès sur le Fenua pour y participer. Malheureusement pour nos tahitiens, Benjamin, Frédéric Tête et Cédric Wane, les étrangers venus les défier étaient trop forts ce jour-là. Benjamin finira 6ème derrière Frédéric (5ème) et devant Cédric (8ème). SportsTahiti.com a recueilli ses impressions après la course :

    Ia ora na Benjamin, cela fait combien de temps que tu fais du triathlon ?

    J’ai commencé à l’âge de 5-6 ans, donc cela va faire 17 ans, et je ne compte pas m’arrêter.

    Sur les derniers tours de la course à pied.
    Sur les derniers tours de la course à pied.

    Est-ce que la Tahiti Océnia Cup du week-end dernier était difficile ?

    C’est compliqué, parce que c’était une course difficile mais sans l’être trop en fait. Je n’étais pas en forme pour ce triathlon d’élite. J’ai fait une chute à vélo il y a trois semaine donc je n’ai pas pu m’entrainer comme il fallait. Et ça c’est ressenti pendant la course.

    Benjamin Zorgnotti, Frédéric Tête et Cédric Wane formaient la sélection de Tahiti pour cette compétition.
    Benjamin Zorgnotti, Frédéric Tête et Cédric Wane formaient la sélection de Tahiti pour cette compétition.

    Comment s’est déroulée ta course ?

    Au niveau de la natation, on nageait tous à peu près pareil. J’ai laissé le monde partir devant tout en contrôlant pour ne pas me faire distancer. Ensuite à vélo j’étais dans le gros du peloton derrière le néo-zélandais Kyle Smith qui était en tête, j’ai essayé d’attaquer une ou deux fois, mais cela n’a rien donné. Et enfin à la course à pied, les premiers tours ça allait, mais au final j’ai un peu lâché. J’étais venu pour aller chercher la première place, ou au moins un podium, et quand j’ai vu l’écart et mon état de forme, j’étais déçu et n’avais plus trop envie de me battre. Après en dehors des résultats c’était une très belle course, il faisait super beau, et je suis content d’être revenu au Fenua.

    Il a tenté des attaques au vélo pour semer le peloton.
    Il a tenté des attaques au vélo pour semer le peloton.

    Les étrangers étaient un niveau au-dessus de nous ?

    Oui, les néo-zélandais et les australiens étaient au-dessus, mais c’est surtout moi qui était en dessous. Ce sont des mecs que j’arrive à tenir d’habitude. Je cours sur le grand prix fédéral en Métropole, avec des internationaux. J’ai  couru contre des mecs qui sont allés aux Jeux-Olympiques. Et je suis revenu exprès pour cette compétition à Tahiti. J’étais serein au départ mais bon, ils étaient plus forts. Et bien des fois il faut savoir être plus humble et l’accepter. C’était un jour sans ! Après ce sont des jeunes étrangers très prometteurs qui sont venus, et félicitations à tous.

    Frédéric Tête fini juste devant Benjamin.
    Frédéric Tête fini juste devant Benjamin.

    As-tu des projets à venir ?

    Ben la saison est terminée. Il me reste encore une course pour la coupe de France en Métropole la semaine prochaine, et après on repart sur un cycle hivernal de travail. Par contre l’année prochaine je vais essayer de faire mieux et viser les championnats d’Europe.

    Suivez toute l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »