• PSM – Chpt de Polynésie 2018 : Teva MONTAGNON accroche une nouvelle ceinture à son palmarès

    Les dernières manches du championnat de Polynésie en individuel se sont déroulées les 3 et 4 février sur la côte est. SI Dell LAMARTINIERE, pêcheur de l’AS TEFANA, menait les débats au sortir des 2 premières manches, il n’en a pas été de même au terme de celles-ci puisque c’est Teva MONTAGNON qui a finalement gagné le championnat haut la main en sortant deux pêches exceptionnelles dans des conditions difficiles.

    Si il y a eu peu de participants à ce championnat, le niveau était néanmoins très élevé puisque les meilleurs de la discipline dont le trio gagnant de l’année dernière étaient bien présents (Teva mais aussi Maui TAEA et Steeve TETUANUI).

    Les 4 manches de ce championnat s’ajoutent à celles de l’année dernière pour déterminer notre sélection qui nous représentera aux prochains mondiaux au Portugal.

    Teva, pécheur émérite au palmarès impressionnant, nous livre ses impressions après ce weekend à haute valeur sportive :

    Teva rappelle nous ton palmarès ?

    ‘ia ora na,  ben… Le voilà :

    5 sélections pour les mondiaux ( chile,Portugal,Vénézuéla,Pérou,Grèce.)

    5 fois champion d’oceanie (Nouméa,Tubuai,rurutu,raiatea,Kauaï.)

    5 fois champion de Polynésie par équipes (2010,2011,2012,2013,2014)

    3 fois champion de Polynésie en individuel (2006, 2017,2018)

    3 fois vice-champion de Polynésie individuel (2013,2015,2016)

    Un nouveau titre en individuel, raconte nous ton championnat ?

    Je suis très content de gagner une nouvelle fois le titre après celui de 2017, c’est super ! Le championnat 2018 a démarré sur la côte ouest et à la fin des deux journées, j’ai terminé deuxième à 30 % du premier. A ce moment-là du championnat, je savais que le titre était encore prenable ! Mais ça n’allait pas être facile car devant, j’avais Dell qui avait sorti une superbe pêche la deuxième journée avec cinq bonifications. Les deux dernières manches du championnat devait se dérouler sur Papenoo mais malheureusement, à cause du mauvais temps, il a fallu se replier sur le haut fond devant le Tahara’a. Sur cette zone, le poisson est très difficile je ne pensais pas pouvoir rattraper mon retard mais à la fin de la journée j’ai réussi à faire une belle pêche et cela m’a permis de prendre la tête du championnat.

    J’ai pu confirmer lors de la deuxième journée  en gagnant sur le haut fond du trou du souffleur où j’ai pêché essentiellement autour de la bouée de départ.

    Quels ont été tes atouts ?

    Comme d’habitude, je bénéficie de l’expérience de mon père en tant que capitaine et je m’étais bien préparé physiquement.

    La préparation ?

    Depuis janvier j’ai la chance de pouvoir m’entraîner avec la sélection tahitienne (Rahiti Buchin, Dell Lamartinière et Tepou Nehemia) dans le cadre de notre préparation au Océanie 2018 à Hawaï. Tous les mercredis,  nous avons des entraînements spécifiques en piscine avec Denis GROSMAIRE, notre instructeur d’apnée où nous travaillons nos apnées statiques et dynamiques. Le week-end, on s’entraîne en mer.


    Retrouvez toute l’actualité sportive du fenua, sur www.sportstahiti.com                                   Rahiti Buchin

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »