• Muay-Thaï : Tahiti en force au Iles Cook

    ©RarunaJacquot

    Vendredi 22 novembre 2019 – Ils étaient 4 combattants polynésiens pour représenter le Fenua le week-end dernier au championnat d’Océanie de Muay-Thaï qui s’est déroulé aux îles Cook. Malgré quelques soucis d’organisation, le bilan est positif pour la Fédération polynésienne de boxe thaïlandaise et disciplines associées (FPBTDA) avec trois victoires sur quatre combats.

    René Jung et Moeava Taataroa, du Team Arupa, ont tous les deux remporté leur combat. Le premier a dominé son adversaire tandis que le second a pu s’imposer en deux temps. D’abord donné perdant à l’issu du combat malgré une nette domination, il a fallu le dépôt d’une réclamation du président de la FPBTDA Roland Darrouzes, dénonçant une erreur de comptabilisation des points, pour lui donner la victoire le lendemain.

    De son côté Alice Jannot, du team Spirit Fighter, s’incline de peu face à une adversaire beaucoup plus lourde. Là encore, le président de la FPBTDA a dû déposer une réclamation sans succès.

    Enfin la championne Raruna Jacquot, gagne par forfait et rapporte le titre de championne d’Océanie de boxe thaïlandaise, malheureusement sans combattre. Déçue, la combattante expliquait :

    L’image contient peut-être : 1 personne

    Pour participer au championnat d’Océanie de muay thai 2019, je devais tout d’abord être confrontée à une adversaire de Rarotonga mais celle-ci déclare forfait quelques temps avant le fight. L’organisation me trouve alors une adversaire de Nouvelle Zélande (celle présente sur l’affiche). Cependant, il se trouve que soit disant son avion a été annulé pour Rarotonga donc elle ne peut pas participer (et on attend toujours les preuves). L’organisation des Iles Cook me trouve donc une autre adversaire, cette fois-ci en catégorie plus élevée que la mienne. J’accepte quand même le combat ! Or, celle-ci déclare aussi forfait… J’obtiens alors le titre de Championne d’Océanie Muay Thai 2019 et compte bien profiter maintenant de mon séjour sur cette île pour me reposer après tous ces entraînements intenses effectués que ça soit en boxe anglaise et boxe thaï. Plusieurs fois j’ai été malades durant cette période de préparation (intoxication alimentaire, rhume grippe, fortes fièvres + les courbatures) mais jamais il m’est venu à l’idée de renoncer à combattre. Un vrai champion ne recule jamais devant la peur ! Je n’ai pas traversé l’océan Pacifique pour rien. Et je suis contente de pouvoir revenir au Fenua avec ce titre qui représente pour moi symbole de courage et de persévérance.

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »