• MMA : Haumaka Teave remporte son premier combat au Chili

    Mercredi 27 juin 2018 – Originaire de Rapa Nui, ou il vit actuellement, Haumaka Teave a grandi au Fenua depuis l’âge de 4 ans. C’est à Tahiti que naît son intérêt pour les arts martiaux. Et ce week-end, il rentrait pour la première fois dans la cage en combat officiel lors d’une compétition de MMA qui s’est déroulée au Chili (Santiago). Une victoire difficile mais d’autant plus magnifique car il a frôlé le K.O avant de se reprendre et de sortir victorieux de cette guerre. Retour avec lui sur cette expérience :

    Ia ora na Haumaka, parle nous de ton combat ?

    Mon combat était très difficile. J’avais jamais connu une sensation pareil avant. J’étais très stressé, je tremblais de froid et de peur avant d’entrer dans la cage. Pour un combat amateur, on combattait sans casque. Juste des gants MMA et protèges tibias. Dès le 1er round mon adversaire m’a connecté un une-deux qui a failli me mettre K.O… Mais je me suis relevé, j’ai combattu en donnant tout ce que j’avais et au final j’ai gagné.

    Tu vivais et t’entraînais à Tahiti avant de rentrer à Rapa Nui ?

    Oui. J’ai d’abord fais du taekwondo et de la boxe anglaise vers 13-14 ans dans un club de Moorea. Puis plus rien jusqu’à mes 21 ans. C’est alors que j’ai commencé à pratiquer avec mes frangins de la boxe thai (Stefan Yansaud) et du jiu jitsu brésilien (Fabrice Girot/Hutia Barff) pendant 3 ans. Puis je suis parti 2 ans en France dans la même optique de m’entraîner en parallèle de mes études avec Rudy Renaud. Quand j’ai raté mon master à Montpellier (lol) je suis revenu sur mon île natale Rapa Nui pour tenter ma chance dans le monde du travail. J’ai alors pratiqué le taekwondo américain pendant 3 ans avec Cristian Marinao, mais hélas ça ne me plaisait pas plus que ça. C’est alors qu’un team de MMA a commencé à voir le jour sur cette petite île, que je me suis mis au MMA, et je m’y entraîne depuis presque 2 ans.

    Un petit mot de fin Haumaka ?

    Oui, un grand merci à tous mes coachs de m’avoir permis de m’épanouir dans ce type de sport et merci à SportsTahiti.com de donner la parole à tous les sportifs. Mon objectif est de suivre dans la même optique, en m’entrainant plus pour combler mes faiblesses et renforcer mes points forts. Ce n’est que mon 1er combat en MMA et j’ai besoin de 4 autres pour passer en semi pro. Iorana otou,maururu roa Tahiti ta’u here !

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »