• Duathlon : Raphaël Armour-Lazzari dans le top 10 du championnat de France junior de duathlon 2018

    Jeudi 19 Avril 2018 – Le duathlon à Bondoufle (Essonne) ce n’est pas que de bons souvenirs pour le triathlète du vélo club de Tahiti. En 2016 pour la demi-finale du championnat de France, une crevaison à vélo l’empêche de se qualifier. En 2017, sur la finale du championnat de France cadet, c’est la potence de son vélo qui s’était brisée. Si on rajoute la chute à vélo lors de la finale 2016 à Alberville, on comprend que c’est avec un peu d’appréhension que Raphaël s’est présenté ce dimanche 15 avril au départ de cette nouvelle finale d’un championnat de France organisée une nouvelle fois à Bondoufle.

    Mais dès le départ donné, l’ambassadeur d’Air Tahiti Nui a chassé les mauvais nuages en se portant dans le groupe de tête. Contrairement à l’année passée où il avait mené cette première course à pied de bout en bout, il s’est fait discret se contentant de suivre un rythme assez élevé. Sur un parcours pourtant vallonné, le groupe de tête composé de 11 coureurs, pour la plupart membre de l’équipe de France, rejoint l’aire de transition en 15’27’’. Les autres coureurs présents ne reverront jamais ce groupe. Le rythme sur le vélo fut tout autant soutenu. Le protégé de Benoît Rivals, en prenant des relais forts appuyés, a montré toutes ses qualités de cycliste.

    En revanche la deuxième transition ne fût pas à la hauteur du reste de la course. Entrant en seconde position dans le parc à vélo, il pouvait prétendre à disputer la victoire à ses compagnons d’échappée. D’autant que son coach de l’AS AORAI, Léo Brinkfield, a toujours insisté pour qu’il travaille ses sprints. Malheureusement, il a mis un temps infini à ce niveau pour retrouver ses chaussures. Le contact avec la tête de la course perdu, il n’a pas pu en seulement 2,5 km revenir sur les premiers. Il termine néanmoins à une belle 10ième place. Avec ses deux colistiers d’Issy triathlon, il empoche tout de même le titre national par équipe. Le podium est moins beau que l’individuel mais permet tout de même de faire briller les couleurs du fenua.

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    LLN

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »