• Foot « Coupe de France » : Pirae perd 6-5 après les prolongations 

    Ce samedi 14 Novembre, l’AS Pirae a perdu son match de coupe de France contre le GSI Pontivy après un scénario totalement indécis ! L’équipe française de CFA 2 s’est imposée 6-5 au terme des 120 minutes de jeu ! Résumé de la rencontre par sportstahiti.com :

    Foot Pirae Pontivy-26

    C’est d’abord Pontivy qui ouvre le score dès le début du match par Thomas Matali. Un plat du pied ajusté face au gardien de Pirae après un service en profondeur depuis le rond central. 1-0 pour les visiteurs mais quasiment dans la foulée, Naea Bennett obtient un pénalty après avoir été bousculé dans le dos sur un duel aérien. Tearii Labaste prend parfaitement le gardien à contre-pied : 1 – 1 ! Mais les flèches de Pontivy font mal à la défense de Pirae et Fabrice Peru se retrouve en face à face avec Teraimareva Make, le dernier rempart de Pirae. Après un crochet, il s’effondre à l’entrée de la surface de réparation après un contact illicite avec le gardien. Carton rouge, très bon coup franc concédé et remaniement tactique pour Pirae avec la sortie de Heirauarii Salem. Dans la foulée, Maxime Leborgne nettoie la lucarne droite du gardien entrant grâce à un magnifique enroulé du pied gauche. 2-1 pour les verts ! Mais Pirae ne lâche rien et sur un service millimétré de Raimana Lee Fung Kuee côté gauche, Naea Bennett ramène les deux équipes à égalité d’un plat du pied au second poteau. 2 – 2 à la pause : le match est plaisant et malgré une infériorité numérique, Pirae a des arguments.

    Foot Pirae Pontivy-41

    Une deuxième mi-temps de folie !

    Au retour des vestiaires, le gardien remplaçant de Pirae commet une grosse erreur sur sa relance après une passe en retrait a priori anodine. Gilles Bray, l’attaquant de pointe de Pontivy est récompensé de son pressing : il propulse le ballon dans les cages vides de Pirae.

    Coup dur pour les supporters Tahitiens… Mais peu de temps plus tard, Raimana Lee Fung Kuee enflamme tout le stade ! Sur un service en profondeur de Naea Bennett, le virevoltant ailier contrôle avant d’ajuster le gardien français d’un extérieur du gauche dans l’angle fermé au premier poteau. 3-3 : le public chavire ! Le rythme est incroyable sous cette chaleur polynésienne d’un après-midi de novembre. Les deux équipes jouent au football et prennent des risques, se livrent.

    Marama Vahirua a été le métronome de Pirae
    Marama Vahirua a été le métronome de Pirae


    Sur une action à la limite de la surface, Khassimirou Diop déclenche un tir à ras de terre qui surprend Ricky Fassain : Pontivy reprend les commandes 4-3. Le public est frustré mais Raimana Lee Fung encore une fois, lui offre la lumière. Très remuant sur son côté droit, il obtient une faute après un double-contact au milieu de trois joueurs. Il tire lui même le coup franc qui est dévié par un joueur de Pontivy dans ses propres cages. Pater explose : 4 partout, on se prend à rêver à une victoire à 10 contre 11. Pirae pousse et obtient un bon coup franc et l’expulsion d’un joueur français sur une action en profondeur avortée de manière illicite. Le tir de Marama Vahirua est dévié et prend à contre-pied le dernier rempart métropolitain : 5 à 4 pour les blancs, le public explose ! On croit alors la qualification acquise mais Khassimirou Diop réalise le doublé et arrache la prolongation : 5 à 5 à la fin des 90 minutes.

    6 Tikitoa étaient alignés au coup d'envoi
    6 Tikitoa étaient alignés au coup d’envoi

    La suite ? Une transversale de Naea Bennett qui empêche Pirae de se qualifier, un penalty concédé par le gardien de Pirae, décidément malheureux sur ce match, puis transformé :

    6-5 score final. Le représentant Tahitien n’a pas démérité et la folie de la Coupe de France a traversé, l’espace de 120 minutes, le stade de Pirae… Merci pour ce beau match !

    Foot Pirae Pontivy-17

    Découvrez les photos ci dessous :

    Toute l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »