• Boxe : Jean-Louis AlBERTINI et Vatea BOSSUET font des étincelles !

    La soirée démarre fort dès la première rencontre avec Vatea Bossuet qui, après plusieurs années d’absence du ring, fait un retour tonitruant pour son premier combat professionnel. Face à lui un adversaire néo-zélandais, Jérôme Pasqua, qui lui aussi fait ses débuts en catégorie professionnelle. Après quelques échanges pour se jauger, Vatea accélère le rythme. Il décoche une série de directs qui fait mouche sur les flancs et le visage de son adversaire. Cette dernière action va enflammer les spectateurs de la salle Fautaua,  malheureusement peu nombreux dans les gradins… Dans le 2ème round, le combat est plus engagé en faveur du boxeur kiwi.  Dans une position de garde « ramassée « , ce dernier cherche à toucher le tahitien sur des frappes puissantes. Toutefois, ses tentatives resteront vaines. C’est de main de maître que notre aito parvient à esquiver les coups et à contre-attaquer grâce à un style plus mobile. Il se désaxe continuellement autour de son adversaire et lance des enchaînements qui sonnent Jérôme Pasqua. Toujours debout mais bien touché, le néo-zélandais se fait compter par l’arbitre. A l’issue de la rencontre, c’est sans surprise que Vatea Bossuet est déclaré vainqueur à l’unanimité des juges.

    Vatea BOSSUET a fait un retour tonitruant sur le ring
    Vatea BOSSUET a fait un retour tonitruant sur le ring

    Le programme se poursuit avec le « challenge du Pacifique », un tournoi à la sauce « Biggest Better » qui met en scène quatre super lourds néo-zélandais, tongien et américain. Ils s’affrontent durant 4 rounds de 3 mn. Les vainqueurs de chaque rencontre disputent la finale qui s’est déroulée en fin de soirée. Vu les gabarits des boxeurs on s’attendait à du spectacle, mais la performance du dénommé king cobra (Vatea Bossuet) a placé la barre haute. Malheureusement, la prestation des « gros bras » n’a pas répondu à l’attente des spectateurs…

    Après deux combats qui n’ont pas été de haute volée, c’est au tour de notre deuxième représentant, Jean Louis Albertini de monter sur le ring. Pour rappel, Jean Louis a remporté la médaille d’Or lors des Jeux du pacifique à Nouméa ainsi que son premier combat pro. Il rencontre le néo-zélandais Ricky Campbell, un champion de kick boxing qui s’est reconverti à la boxe anglaise. Et c’est dès le début qu’Albertini donne le ton. Plus expérimenté dans le noble art le tahitien enchaîne des séries qui touchent et obligent son adversaire à l’accrocher.  Des actions qui gêneront notre boxeur à développer sa boxe. C’est au troisième round que le public s’enflamme, avec un crochet du gauche d’Albertini qui sonne le néo-zélandais. Ce dernier est obligé de fuir les assauts de Jean Louis. C’est donc à l’unanimité et de bel manière que jean Louis Albertini remporte son deuxième combat professionnel.

    Albertini a fait étalage de son style et de sa belle boxe !
    Albertini a fait étalage de son style et de sa belle boxe !

    Les résultats de la soirée :

    • Vatea Bossuet (TAH) bat Jérôme Pasqua (NZ) aux points
    • Derbyshire Asher Paul (NZ) bat Moala Liava’a Alipate aux points
    • Dean Garmonsway (NZ) bat Clarence Tillman (USA) aux points
    • Jean Louis Albertini (TAH) bat Ricky Campbell (NZ) aux points
    • Finale : Derbyshire Asher Paul (NZ) bat Dean Garmonsway (NZ) aux points

    Suivez toute l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »