• Boxe – Challenge Maco Nena : Amoroa Atiu au sommet du noble art !

    Vendredi 21 octobre, Arue. Les passionnés du noble art ce sont déplacés en masse à l’hôtel Tahiti Pearl Beach Resort pour assister à la finale de l’évènement Boxe de l’année : Le Challenge Maco Nena. 12 combats étaient au programme. 9 combats locaux de très bonne facture ouvraient le bal, suivis de 2 combats internationaux, avant d’arriver au combat attendu de tous, le choc des titans opposant Amoroa Atiu à Teiki Marotau. Et c’est le Aito des « Raromatai », Amoroa Atiu qui remporte la ceinture du Challenge Maco Nena 2016, au terme d’un combat qui a fait trembler les murs.

    Un public qui n'aurait manqué la finale pour rien au monde !
    Un public qui n’aurait manqué la finale pour rien au monde !

    La soirée a débuté vers 19h30 avec les combats locaux. 9 au total. Et le public venu nombreux a pu apprécier les qualités techniques de nos jeunes espoirs du Fenua. Si les petits se sont affrontés en boxe éducative, les plus grands se sont livrés une véritable guerre. On retiendra le combat poids lourd de Tehema Tepa (Tefana Boxing) face à Tauraa Junior (Ah-Min Boxing Club). Tehema avait fait sensation lors des demi-finales à Papenoo mercredi, face à un valeureux Kiato Savignat. Mais ce vendredi, sa victime du soir fut Junior Tauraa. Malgré toutes les qualités techniques de ce boxeur du Ah-Min Boxing Club, il n’a rien pu faire face à la puissance de frappe du spartiate de Faa’a. Les coup lourds de Tehema ont fait voler le casque de Junior presque une dizaine de fois, sous les cris d’un public chauffé à blanc. Ce dernier s’imposera sans surprises à la fin du combat.

    Tehema Tepa (coin rouge) face à Tauraa Junior (coin bleu).
    Tehema Tepa (coin rouge) face à Tauraa Junior (coin bleu).

    Ensuite s’est présenté sur le ring le champion de central olympique, Teahu Faufau, sélectionné pour les championnats du monde en Russie. Il était opposé à un courageux guerrier de Tahaa, Tehotu Kong Fou, descendu exprès pour l’affronter. Malgré une supériorité technique évidente, Teahu était visiblement affaibli, et s’est laissé surprendre par l’envie de Tehotu, qui lui est rentré dedans sans hésitations. A l’expérience le champion s’en sort avec un match nul mérité.

    Le champion Teahu Faufau en rouge face à Tehotu Kong Fou en Jaune
    Le champion Teahu Faufau en rouge face à Tehotu Kong Fou en Jaune

    Ensuite sont arrivés les combats stars. Et c’est la jeune Nohealanie Salmon, qui ouvrait les hostilités. Même malade, la championne de Polynésie est montée sur le ring, et a lancé toutes ses forces dans la bataille face à la championne Néo-Zélandaise Caroline Daniels. Au terme d’un violent combat, Nohealanie prend enfin sa revanche sur la Maori et remporte son premier combat international en finale du Challenge Maco Nena.

    Nohealanie face à Caroline
    Nohealanie face à Caroline

    Le second combat internationaux opposait le champion Samoan Ishmael Liaina à Teiki Faatau, un jeune guerrier du Papenoo Boxing Club. Au départ, ce combat devait être la petite finale du Challenge opposant les perdants des demi-finales, les internationaux Ishmael Liaina et Jahsaiah Pomare. Mais ce dernier étant blessé, c’est le courageux Teiki qui s’est présenté. Malgré toute sa bravoure, le jeune tahitien ne peut que s’incliner face à la supériorité du Samoan. Mais pour ce aito de Papenoo « Le résultat n’est pas le plus important. Boxer un combattant international est une chance. C’est que du bonus et j’ai gagné en expérience !« 

    Ishmael (en bleu) salut le courage du jeune Teiki (en noir).
    Ishmael (en bleu) salut le courage du jeune Teiki (en noir).

    Et enfin, vers 23h, le combat final 100% local commençait. Et c’est devant un public déchainé, que Teiki Marotau et Amoroa Atiu se livrait une guerre sans mercis. Des coups lourds, précis et puissants. Des enchainements avec un vrai travail de sape.  Les deux champions ont montré toute la panoplie de leur arsenal, faisant honneur au noble art. Mais à la fin, c’est une décision partagée qui offrent la victoire et la ceinture à Amoroa Atiu, ovationné par le public. Le gladiateur de Bora récupère sa ceinture en 2016, lui qui l’avait déjà gagné en 2014, mais n’avait pu la défendre en 2015. « Je suis très très heureux, parce que cela demande beaucoup de sacrifices. J’ai du laisser ma famille à Bora. Mais ce soir j’ai gagné pour eux. Pour ma femme, ma petite fille. Je veux remercier mon papa et maman pour tout ce qu’ils ont fait pour moi, mes cousins, et toute la population de Bora pour son soutien. Je n’avais aucune stratégie ce soir, Teiki était excellent, et cela a été un combat très difficile. J’ai donné beaucoup de crochets, et ca a payé. Je suis très heureux.« 

    Amoroa Atiu remporte la précieuse ceinture du Challenge Maco Nena 2016.
    Amoroa Atiu remporte la précieuse ceinture du Challenge Maco Nena 2016.

    Pour les organisateurs, Pierre et Tafai Nena, l’objectif était de rendre hommage à leur père et grand-père, le champion Maco Nena. Et au vu du succès rencontré, nul doute que de là ou il est, cette figure du sport polynésien ne peut qu’être fier d’eux.

    Tafai et Pierre Nena les organisateurs.
    Tafai et Pierre Nena les organisateurs.

    Et maintenant que le challenge est terminé, nos athlètes ont déjà la tête au championnat de Polynésie qui arrive à grands pas.

    L’ensemble des photos arriveront très bientôt sur votre site d’actualité sportive du Fenua : www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »