• Body-Building : Tauhiro Yip décroche la médaille d’argent à la Arnold Classic en Australie

    Dimanche 19 mars, Australie. L’une des plus grosses compétitions de Body Building s’est tenue ce week-end, du 17 au 19 mars, à Melbourne en Australie : La Arnold Classic Australia. Considérée comme le plus grand évènement multisports du monde, cette compétition à l’initiative d’Arnold Schwarzenegger, a regroupé les meilleurs athlètes internationaux, dont une dizaine de Aito du Fenua ! La délégation polynésienne emmenée par Jerry Yeung, était composée de jeunes espoirs qui découvraient pour la première fois le niveau international comme Maiarii Fry, mais aussi d’athlètes rodés à cet exercice comme Tauhiro Yip, qui lui participait pour l’IFBB Nouvelle Calédonie… Ce dernier revient d’ailleurs sur son aventure pour SportsTahiti.com :

    Jerry Yeung à la Arnold Classic Australia 2017. (crédit photo IFBB ACA)

    Ia ora na Tauhiro, comment s’est passée ta compétition ?

    Ia ora na tout le monde. Samedi matin nous avons commencé avec les éliminatoires, et dans ma catégories nous étions 15, de toutes les nations. J’ai réussi à me qualifier dans le top 10, avant d’être sélectionné dans les 5 finalistes, pour une finale qui se déroulera le lendemain, le dimanche, en posing libre ! C’était l’heure du ShowTime ! (sourire) Au final je termine médaillé d’argent, et je suis hyper content !

    Tauhiro fini deuxième. (crédit photo IFBB ACA)

    Comment ça s’est passé avec les internationaux ?

    On a pu échanger avec pas mal de grands athlètes venus du monde entier, et j’ai eu de bons retours sur mon physique. Plusieurs sportifs sont venus me dire que j’avais un shape extraordinaire, et même le public. C’est bon signe car je me suis fait remarquer, et cela récompense tout les efforts fournis ! Cela nous fait gagner en expérience, car tout se passe très vite, on a pas le temps de s’échauffer avant de monter sur scène.

    Il s’est fait remarquer au niveau international.

    Qu’est ce qui a manqué pour la première place ?

    Après ce qui me manque pour gagner ? Je ne sais pas vraiment, c’est un jugement humain donc subjectif. Mais je suis très content de ma deuxième place. J’étais prêt et je l’ai montré ! Cette compétition a un peu été une traversée du désert pour moi car j’ai du faire face à beaucoup d’obstacles. Mais j’y suis arrivé, et cerise sur le gâteau je ramène une médaille, c’est magnifique !

    Tes prochains objectifs maintenant ?

    Prochains objectifs : Profiter de ma famille. On attend avec impatience l’arrivée de ma petite perle Anastasia Munaiti ! (sourire)

    Enfin Tauhiro, as tu des remerciements ?

    Je remercie le Seigneur de m’avoir donner la force de ne rien lâcher ! Je remercie ma femme pour son soutien, et de m’avoir laissé m’entrainer au Canada. Merci aussi à mon beau-père Igor Leontieff que j’admire beaucoup pour son parcours exceptionnel. Je remercie le grand monsieur qu’est Benoit Brodeur, qui m’a permis de m’entrainer dans des conditions idéales, mise à part la neige ! (rires). Mon coach Mr Aussenac avec qui je travail depuis 2014, et Oscar Dexter qui m’a toujours soutenu. Merci à ma famille qui me soutien depuis que j’ai commencé le sport. Merci au copains de Tahiti, de la salle Roberto Gym, du Canada, de France, et à toute la Polynésie pour son soutien. Un grand merci aussi à Roberto Cowan, un des grands messieurs du sport qui m’a soutenu depuis le début de cette aventure.

    Et surtout merci à tous mes sponsors sans qui rien ne serait possible, comme Air Tahiti Nui, le shop de suppléments Big Supp Tahiti, Pascal qui à toujours cru en mon potentiel, à Sophie Lubet qui m’a aidé à monter sur scène, à Mr Pheu directeur de la jeunesse et du sport pour son soutien et sa réactivité. Merci à mon administration qui m’a permis de bien me préparer, Merci Mr le Directeur. 

    Il y a tellement de monde à remercier. Je vous dit à tous un grand Maururu, car c’est un sport individuel, mais il y a toute une équipe derrière !

    Les résultats complets seront bientôt disponibles.

    Suivez l’ensemble de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »