• Beach Soccer Stars : Jo Keeper, le Manuel Neuer Tahitien !

    Jonathan Torohia, 30 ans, a été élu ce week-end meilleur gardien de beach soccer de l’année 2015. Le dernier rempart des Tikitoa figure également dans la « dream team 2015 », c’est-à-dire l’équipe type de l’année aux côtés de Heimanu Taiarui, un autre joueur Tahitien. Ce dernier était en course pour le titre de meilleur joueur de l’année, mais la récompense lui a échappé. Qu’importe, les spécialistes du beach soccer ont tout de même salué la bonne saison des deux Tikitoa.

    Le 5 Stars de l'année 2015
    Le 5 Stars de l’année 2015

    Interview exclusive de Jo Keeper par sportstahiti.com :

    « Peux-tu nous retracer ton parcours en tant que gardien de beach soccer ? »

    « Je suis gardien des Tikitoa depuis 2011 lorsqu’on a monté une équipe pour préparer les qualifications pour la coupe du monde à Ravenne en Italie. Jusqu’à aujourd’hui et ce en 4 ans, j’ai disputé 3 coupes du monde (Italie, Tahiti, Portugal), 3 Samsung Intercontinental Cup et un Mundialito des clubes à Rio avec le FC Barcelone en 2013. J’ai aussi participé au championnat suisse deux saisons avec les Sables Dancers. »

    « Quel est ton plus beau souvenir ? »

    « Difficile de faire un choix car en 4 ans car il y en a tellement ! Sur le plan personnel, je pense que c’est le titre de meilleur gardien de la dernière coupe du monde au Portugal. 4 ans plus tôt à Ravenne, j’avais vu le gardien Russe le gagner et passer devant moi avec son trophée : c’était magique et depuis ce jour, je rêvais de le gagner. Sur le plan collectif, c’était à la sortie de notre dernier match contre le Brésil à Tahiti. Toute la Polynésie était fière de nous. »

    Capture d’écran 2015-11-09 à 06.51.31

    « Quel est ton rôle au sein de l’équipe ? »

    « Je suis le dernier rempart et par rapport à notre jeu, j’ai un rôle très important. Le gardien a une grande responsabilité car nous avons un jeu qui est basé sur une attaque à 5 et le gardien doit donc participer au jeu. Je dois faire des arrêts et être décisif en défense mais aussi être capable d’orienter le jeu en attaque. On appelle ça le « Tahiti » ! »

    « Quels sont les sacrifices que tu as fait et à qui souhaite-tu dédier cette récompense ? »

    « Avant tout je souhaite remercier le Seigneur pour toutes les choses positives qui me sont arrivées grâce au beach soccer. Je remercie chaleureusement mes frères des Tikitoa, toutes les personnes qui me soutiennent, mes sponsors Jeffry et Prisca de Teva Import et Nils Prestige, toute la Polynésie pour les soutiens et encouragements. Je dédie ce trophée à mon fils Keali’i, ma petite famille qui me soutient dans tout ce que je fais et qui fait beaucoup de sacrifices aussi. Mon papa et ma maman, mes frères et sœurs ainsi que leurs enfants. J’ai toujours essayé de donner le meilleur de moi entre le travail, les entraînements et la vie de famille. Ça n’a pas toujours été évident mais je donne le meilleur de moi pour y parvenir.

    « Quels sont tes plans pour la fin de l’année ? »

    « J’ai été appelé pour participer à deux tournois avant la fin de l’année. Le premier sera à Tobago du 13 au 15 novembre et le second du 9 au 12 décembre au Brésil. Encore deux challenge pour terminer l’année. Après avec les Tikitoa, on attend de voir notre planning et si on pourra participer à des tournois l’année prochaine dans l’optique de préparer la coupe du monde 2017 au Bahamas. Sinon d’un point de vue personnel, je suis toujours gardien de l’équipe de Manu Ura en Ligue 1 et j’ai déjà été appelé en sélection de foot à 11. Si c’était à nouveau le cas, ce serait un grand honneur pour moi ! »

    jonathan torohia - copie

    Toute l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »