• Xterra Maui : Cédric Wane dans le top 20

    xterra

    Mardi 31 Octobre 2017 – Les mondiaux de XTERRA à Maui se sont déroulés ce week-end. Pour l’occasion ce sont près de 18 tahitiens qui ont fait le déplacement, menés par les Aito Cédric Wane, Nuumoe Lintz ou bien encore Ronald Dexter. Si le sud-africain Weiss Bradley remporte la compétition, Cédric (19ème) finit lui dans le top 20, suivit par Nuumoe Lintz (158), Ludovic Chastang (175) et Toanui Gobrait (195) sur près de 750 compétiteurs.

    xterra
    © Toanui Gobrait

    Retrouvez l’ensemble des résultats ici. Le champion Cédric Wane revient sur son aventure :

    « Sur la ligne de départ, une soixantaine de pros, du beau monde, je lève les yeux au ciel, un bleu immaculé, une magnifique journée et je me dis « je cours avec l’Eternité ». 1min du départ, ça commence à devenir très nerveux autour de moi, les autres pros fléchissent les genoux, le regard à 20m plus loin dans les vagues qui impactent le sable, ils sont immobiles, prêts à bondir au coup de canon… UN GROS BOUMM

    On est parti. En mode automatique. Dans l’eau, c’est la frénésie, on se bouscule beaucoup mais on sent le respect des autres pros et c’est réciproque; c’est d’ailleurs un des aspects que j’aime le plus par rapport aux départs un peu violents en amateur où on sent presque des gestes de vengeance sous l’eau. Je sors de l’eau un peu sonné en 30ème position, juste à côté de l’ex-champion du monde XTERRA Josiah Middaugh.

    xterra
    © Cédric Wane

    En transition, je perds beaucoup trop de temps à enfiler mes chaussures de VTT mais je garde mon calme. Petit à petit, je commence à remonter d’autres pro. Au km 4, j’en ai déjà repris 3. Selon la section du parcours, je bloque et débloque mes suspensions comme bon me semble. Au point culminant des 32km de VTT, j’ai rattrapé 11 pros et je serai seul jusqu’à la fin du VTT. Un grand sourire sur les 3 derniers km où se sont postés plusieurs petits groupes de supporters français. Je voyais leurs drapeaux français mais je savais qu’ils ne devineraient pas que j’étais français puisque j’avais juste une combinaison rouge; du coup, je leur lance « hey, ça va bien les compatriotes ?! »… s’ensuit un silence de 5 sec… puis j’entends derrière moi « hey mais il est français !?! » et d’un coup « WAOHHHHH ALLEEEER LA FRANCE !!! ALLER ALLER MON GARS !!! ALLER ALLER HOP HOP HOP HOP HOP » et ils gueulaient si fort que les supporters français devant moi les entendaient et faisaient pareil !! lol. J’ai éclaté de rire ! C’était juste une ambiance géniale ! plus loin, c’était des supporters espagnols, ils gueulaient en espagnols mais là… je comprenais rien mais à l’intonation, c’était que de l’énergie positive et de la joie de vivre musclée !

    Sur les 2 derniers km de VTT, je n’arrivais pas à me débarrasser d’un grand sourire que ces supporters français m’avaient injecté et c’était aussi le soulagement car je poserai le vélo sans problème mécanique ni chute! J’entame les 10km à pieds un peu entamé (comme tout le monde) et on m’annonce que je suis 19ème avec le 18ème à 30 sec devant… je le reprend au km 2 et au km 4 je reprends un pro mexicain. Du km 5 à l’arrivée, je cours seul, ça tombe bien… le temps de profiter du moment présent, de réaliser la chance que j’ai de faire ce sport.

    J’entends juste l’hélicoptère au-dessus de ma tête qui filmait le Live et je m’imaginais les grands cadors devant se disputant le podium. Moi, j’étais loin derrière, loin du mix, je courrais ma petite course, avec le bruit de mon souffle et le bruit de mes pas dans le feuillage des cannes-à-sucre qu’ils avaient débroussaillés pour tracer ces 10km en montagne. Le calme des 4 derniers km s’évapore vite avec la petite euphorie à l’arrivée sur la plage. Les pros devant moi sont clairement d’un niveau supérieur. Rien à dire. Respect à eux. J’ai fait de mon mieux mais eux, c’est du calibre supérieur!

    Je tiens à remercier mes sponsors sans qui tout cela ne serait pas possible.
    #AirTahitiNui #DonneDesAilesaNosTalents #VittelTahiti #AitoSport Noni Energy mon préparateur physique Kader Touati, masseur Michel Folliot de Fierville, osthéopathe Frédéric FonteneauPacific Cycles Tahiti.

    Un coucou à mon club de tri le CNP, son coach natation Adrien Steri-clement et Vik’Ura ! Enfin, un merci tout particulièrement à ma famille qui me soutient beaucoup et ma chérie Wendy Taruoura qui me supporte malgré mon caractère un peu difficile ! lol. Bon, c’est quoi l’objectif l’an prochain ?! on est fou si on dit Top 10 aux mondiaux ? aller, soyons fous ! »

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »