• Trophées du sport 2021 – Un prix spécial « Vague de l’année »

    Mercredi 27 janvier – Les Trophées du sport ont pris cette année un nouveau départ, tant au niveau des partenariats que de l’organisation. Le concept de base reste le même mais plusieurs changements sont au programme de cette édition 2021, notamment de nouveaux prix spéciaux. La remise des prix aura lieu ce jeudi 28 janvier à partir de 18H en direct live web sur la page facebook Les Trophées du sport de PF.

    Plusieurs prix spéciaux ont fait leur apparition à l’occasion de cette septième édition. Le prix « Vague de l’année » devrait sans doute faire parler de lui. Ce prix n’arrive pas par hasard. Le concepteur des Trophées du sport Simoné Forges Davanzati est un passionné de surf puisque son entreprise Local Vision a produit son premier film de surf en 1997, Local Style I, avant de produire un deuxième film de surf, Local Style II, dont le tournage s’est étalé sur quatre années, de 2006 à 2010.

    Ce documentaire « underground » – Local Style II – focalisant sur le surf de gros en Polynésie n’a pas été diffusé pour diverses raisons, Local Vision passant ensuite au journalisme sportif, mais ce documentaire existe bel et bien et quelques rares surfeurs locaux ont pu le voir. Simoné Forges Davanzati fait partie des précurseurs de la mise en images de Teahupo’o qu’il mis en images dès 1997, passant ensuite de la vidéo au photo-journalisme. Il a également couvert de nombreuses éditions de la Teahupo’o Pro ainsi que de nombreuses sessions libres en tant que journaliste, sous le pseudo « Symon Bounce » ou « SB ».

    Il a vu également une de ses séquences vidéo sélectionnées en 2007 dans la catégorie reine « Ride of the year » du célèbre concours Billabong XXL Awards qui se déroule en Californie chaque année et qui met en lumière les surfeurs de gros du monde entier. L’initiative de ce prix est donc la suite logique d’un parcours et d’une passion pour le surf de gros en Polynésie.

    Parole à Simoné Forges Davanzati :

    En quoi consiste ce prix « Vague de l’année » 

    « Le concept est tout simple, décerner un des 17 trophées 2021 à celui qui a pris la plus grosse vague de l’année en Polynésie, à la rame, en surf tracté, peu importe. Je sais qu’aujourd’hui le challenge est de prendre les vagues à la rame, je suis également très soucieux de la problématique environnementale, mais malgré cela, par rapport à mes moyens financiers et humains actuels, il n’y avait pas d’autre possibilité que de baser la mécanique de ce concours sur une appréciation de la vague du futur gagnant sur photo et donc par rapport à la taille de la vague et de la lèvre. »

    Il s’agit donc forcément de surf tracté ?

    « On peut dire que oui. Les vagues de la catégorie reine des Billabong Awards sont en tow-in. Quand les moyens seront au rendez-vous, je pourrais créer d’autres catégories et juger avec un jury sur des vidéos et pas sur des photos, juger les « rides » et pas juste la taille de la vague ou la grosseur de la section. Le surf mériterait un concours à lui tout seul. Pour l’instant, je lui ouvre une fenêtre dans un concours omnisport bien médiatisé parce que j’ai une profonde admiration pour cette discipline et pour les surfeurs qui la pratiquent, en espérant développer cela pour la prochaine édition. »

    C’est la seule catégorie à avoir un prize money ? 

    « On est loin de 50 000 dollars des XXL Awards mais oui, j’ai voulu marquer le coup en remettant un chèque de 30 000 xpf au gagnant de ce prix. J’aurais voulu faire plus car ces surfeurs risquent leur vie donc 30 000 xpf c’est ridicule. Mais c’est une manière pour moi de planter une graine pour voir ensuite ce concours grandir. Merci à Billabong Tahiti, Robert et Raimana Tanseau, Stéphane Lei Foc qui soutiennent mes projets depuis des années et qui, une fois encore, ont complètement adhéré à cette idée. »

    Suivez les Trophées du Sport 2021 avec www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »