• Triathlon : Frédéric Tête victorieux au Spring Sprint de San Diego

    Lundi 14 Mai 2018 – Le Aito Frédéric Tête a participé le week-end dernier au triathlon Spring Sprint de San Diego en Californie. Un parcours qui enchainait 400m de natation, 16 kilomètres de vélo et 5 kilomètres de course à pied. Une course « contre la montre » un peu compliqué pour notre champion, qui finit tout de même premier. Satisfait de sa victoire avec notamment une bonne prestation en vélo (deuxième temps vélo toutes catégories confondues) et meilleur temps en course à pied, il revient pour nous sur cette aventure :

    « Le départ se fait par vague toutes les 3 minutes en fonction des catégories d’âges. Nous sommes 750 triathlètes au départ, répartis en de nombreuses vagues. Je pars à 7h20 avec les autres athlètes de 45 à 49 ans. Le soleil est levé depuis peu et les bouées délimitant le parcours de natation sont exactement dans l’axe du soleil! Je prends mon départ rapide habituel afin de me placer en première position et je me rends vite compte que je ne vois absolument pas la première bouée car je suis aveuglé par le soleil. Au bout de quelques dizaines de mètres je peux enfin apercevoir la bouée face à moi, qui me conforte dans ma direction. À ce moment-là je passe près d’un Life guard sur sa planche de surf qui me fait des signes avec son bras. Je me dis qu’il est sympa de m’encourager lorsque je passe près de lui! Je n’imagine pas d’autre option, d’autant plus que le Life guard n’insiste pas. C’est après quelques dizaines de mètres supplémentaires que je réalise que ma direction n’est pas du tout la bonne, lorsqu’un deuxième Life guard place sa planche en travers de mon chemin pour m’arrêter et me diriger vers la première bouée car je filais droit sur la DEUXIEME bouée!! Je me rends alors compte de mon erreur et constate que je dois repartir quasiment en arrière sur plusieurs dizaines de mètres! Évidemment dans ces conditions, même s’il ne s’agit pas d’un championnat du Monde, la fréquence cardiaque se met à s’accélérer, les bras se chargent d’acide lactique. J’essaie de ne pas m’affoler malgré tout. Je rejoins la première bouée derrière de nombreux concurrents de ma vague et je commence ma remontée progressive. De plus, je rattrape également des concurrents de la vague précédente, partis 3′ avant moi.

    Je sors de l’eau en 5’52 », près d’une minute plus lent que les meilleurs nageurs toutes catégories confondues. J’ai vraiment perdu beaucoup de temps dans ma ballade!! La partie cycliste se compose de 2 boucles de 8 kilomètres. Avec les athlètes des différentes vagues, je ne sais absolument pas comment je me situe, je passe mon temps à doubler en zigzagant car les niveaux de chacun sont très différents. Je me sens à l’aise sur mon nouveau vélo de contre la montre et je prends beaucoup de plaisir dans cette discipline. Je fais un bon chrono et les 16 kilomètres passent vite.

    J’enchaîne maintenant sur la course à pied. Je  me suis bien entraîné depuis plusieurs mois et je suis « surconfiant » dans cette discipline, alors je décide de partir tout de suite assez vite avec une longue foulée appuyée. Le 3ème kilomètre sera un peu plus difficile mais je tiens malgré tout un bon rythme pendant les 5 kilomètres, en continuant à doubler de nombreux athlètes partis dans les vagues précédentes.

    Je termine l’épreuve sans relâcher car je vise évidemment le classement scratch. Après quelques minutes, l’affichage des résultats me donne bonne satisfaction car je suis premier au classement général, avec seulement 5 secondes d’avance sur le deuxième!! Il s’agit d’un athlète de 26 ans, parti dans la vague des 25-29 ans. »

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »