• Triathlon : Frédéric Tête finit sur la 3ème marche au Lake Tahoe

    Triathlon
    Dimanche, notre champion Frédéric Tête participait au triathlon Distance Olympique du Lake Tahoe (Californie). 1500m de natation dans le superbe lac aux eaux transparentes, 40 Kms de vélo dans la montagne et 10 Kms de course à pied en Trail dans les chemins de la forêt. Après une course difficile du à l’altitude (entre 6000 et 7000 pieds) et un parcours vélo très vallonné, le champion monte sur la 3ème marche du podium. Nous revenons avec lui sur son aventure :
    Triathlon
    © Frédéric Tête
    « Le départ est donné à 7h30, peu de temps après le lever du soleil, et nous sommes un peu plus de 200 triathletes à nous élancer pour 1500 mètres dans ce superbe lac. La combinaison Néoprène est la bienvenue car la température de l’eau est tout de même un peu fraîche. La première bouée est assez proche et oblige à prendre un départ assez rapide pour éviter de se faire « enfermer ». Je reste prudent pour ne pas m’asphyxier dès le début de la course. Un des athlètes est beaucoup trop rapide pour moi mais je reste à distance raisonnable du deuxième pour ne pas me laisser distancer. Après quelques centaines de mètres, une fois que l’allure est régulée par le manque d’oxygène, je suis dans un petit groupe environ 10 à 15 mètres derrière le deuxième. Le premier, quant à lui, est nettement devant. Dans la deuxième partie des 1500m, j’accélère le rythme pour pouvoir remonter un peu sur l’avant de la course. Nous arrivons à rejoindre le deuxième et nous sortons de l’eau en petit groupe presque une minute derrière le leader.
    À la sortie de l’eau, nous devons gravir une côte extrêmement forte pour pouvoir rallier le parc à vélo. L’hypoxie se fait déjà bien ressentir ! Une bonne transition me permet d’attaquer le vélo en deuxième position. Hélas je ne reverrai plus le premier, également beaucoup plus fort en vélo. Le parcours est très vallonné et la respiration est difficile dès que l’inclinaison augmente. J’arrive à maintenir l’écart avec mes poursuivants mais vers le 10ème kilomètre, un concurrent revenu de l’arrière me dépasse dans une côte à une allure trop forte pour que je puisse m’accrocher. Les 40 kilomètres de vélo sont une succession de montées et descentes dans un cadre magnifique. J’arrive donc à la deuxième transition en 3ème position mais je suis talonné par d’autres concurrents qui rentrent dans le parc juste derrière moi.
    Triathlon
    © Frédéric Tête
    Le début de la course à pied comprends une descente qui fait bien mal aux cuisses, puis s’enchaîne une partie dans le sable, suivie d’une remontée abrupte! Le parcours s’annonce exigeant ! Chaque montée est difficile pour les jambes et surtout pour la respiration, mais je me sens bien sur les parties plates et je peux en profiter pour accélérer. Le tracé est très sinueux dans la forêt et je ne vois donc pas mes adversaires, ni devant ni derrière. J’attaque pour ne pas me faire remonter et j’ai l’espoir de revenir sur l’avant de la course, je me donne au maximum tout au long des 10km. Hélas mon effort ne sera pas suffisant et je finis 3ème de la course, épuisé par le manque d’oxygène, les jambes douloureuses, mais ravi d’avoir participé à ce triathlon dans un décor magnifique.
    J’apprends tout de même après mon arrivée qu’un ours et son ourson se sont invités à la course! L’organisateur a eu un moment de panique compte tenu qu’un jeune triathlète de 17 ans s’est fait tuer par un ours lors d’un triathlon en Alaska quelques semaines auparavant ! Finalement tout s’est bien déroulé ! »
    Suivez les performances de nos sportifs à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »