• Tahiti Va’a 2018 : La Sécurité au cœur des formations pour les volontaires des mondiaux

    Mardi 19 Juin 2018 – L’axe stratégique des ressources humaines du COL est clair : favoriser l’insertion professionnelle pour assurer un « après championnats ». Le programme de formations de l’association s’adresse ainsi à ses salariés et ses bénévoles. Un bon nombre de ces nouveaux diplômés feront partie du dispositif de sécurité sur le plan d’eau et à terre.

    Permis côtier et licence CRR

    Après l’obtention de leurs permis côtier, trois employés du COL ont réussi l’examen du CRR « Certificat Restreint de Radiotéléphoniste ». Ce qui leur permet d’utiliser l’équipement de communication à bord d’un bateau ou d’un navire. Un diplôme essentiel quand on sait que la compétition va réunir plus de 2000 rameurs et rameuses !

    Tane TAVE – Responsable du Parc Va’a

    « En tant que responsable du parc va’a, je suis responsable du matériel de compétition du COL : V1, V6, bateaux… j’interviens dès que ce matériel est sollicité. Pendant les championnats du monde, je serais responsable du bon roulement des séries. Je fais partie de la sélection de Tahiti de Futsall et avant le COL je n’avais jamais fais de va’a. Depuis grâce à l’association j’ai passé plusieurs formations : PSC1, BSA, permis côtier,  la licence CRR et aussi le diplôme Initiateur et Animateur va’a, car finalement j’y ai pris goût »

    Isidore TAIOPU – CAE du COL au Fare Va’a

    « L’année dernière, j’ai commencé en tant que bénévole au Fare Va’a et depuis novembre 2017, je suis en contrat CAE. Avec le COL, j’ai passé plusieurs  qualifications dans le cadre de la sécurité. J’ai aussi participé aux séances et aux régates CPS Challenge, avec le succès du programme j’espère pouvoir travailler sur les prochaines éditions. Du coup, le permis cotier et la licence CRR sont nécessaires pour moi, si je veux continuer dans ce domaine »

     Formation PSC1

    En 2017 déjà ce sont 39 volontaires qui ont obtenus leur PSC1 via le COL.

    Pour 2018, Deux sessions ont été organisées avec la Fédération Polynésienne de Protection Civile. Répartis dans différents départements, les 39 personnes qui ont bénéficié de cette formation représentent un potentiel important pour le renforcement de la sécurité sur le lieu où ils exerceront leurs missions.

    Heiata Marere – Volontaire au département Sanitaure
    « C’est une formation très importante dans la vie de tous les jours. Cela va me servir pour les Championnats de va’a certes, mais aussi pour aider les personnes que je garde car j’ai un métier auquel je suis très souvent confrontée à des situations similaires à ce que nous avons appris au psc1. »

    Formation SSIAP 1

    Quatre volontaires suivent depuis le 07 juin la formation « Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes » de niveau 1 (SSIAP 1). En matinée, les candidats ont des cours théoriques et l’après-midi, la mise en pratique avec diverses situations que nos volontaires risquent de rencontrer durant les Championnats. L’occasion pour le COL de faire coïncider son programme de formation et ses besoins réels. Une opportunité pour ces volontaires car la présence des personnes titulaires de ce diplôme sur les évènements est imposée par la règlementation.

    Ana – Volontaire des Championnats du monde de va’a

    « On apprend beaucoup de chose par rapport à la sécurité incendie. Au début, je n’avais pas confiance en moi mais maintenant cela va mieux. En tout cas, je suis reconnaissante envers le COL de me donner l’opportunité de me donner accès à cette formation. »

    Kenny PENI – Volontaire (Responsable de la sécurité au Village)

    « Pour quelqu’un qui n’a jamais connu la sécurité incendie, c’est vraiment une formation enrichissante. Il n’y a pas de secret pour réussir, il faut apprendre et réviser – c’est 90% de la réussite. Cette formation demande beaucoup de mental, de l’assiduité et beaucoup de travail de révision. « 

    Armand MANARII – Volontaire

    « La formation SSIAP 1, demande beaucoup de travail. Si je sens que je peux réussir malgré mon âge alors tout le monde peut réussir, surtout les jeunes. Je pousse tous ceux qui recherchent du travail à passer cette formation qui est une porte vers l’emploi, vers la voie active. »

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »