• Taekwondo – Du bronze pour Ariihei Lehartel aux Championnats du monde cadet

    Jeudi 8 août 2019 – Ariihei Lehartel a décroché mardi la médaille de bronze aux Championnats du monde cadet de taekwondo qui se tiennent en Ouzbékistan. Moins de réussite en revanche pour Bradley Lai Koun Sing qui s’est incliné au troisième round de la compétition.

    Le taekwondo tahitien à l’honneur sur les tatamis d’Ouzbékistan où se tiennent les Championnats du monde cadet de la discipline. Dix jours après la EL HASSAN OPEN G1 en Jordanie où Ariihei Lehartel du Te Aito TKD Tahiti Iti et Bradley Lai Koun Sing du club Excelsior ont remporté une médaille d’argent, la médaille de bronze aux championnats du monde Cadets vient couronner de succès le travail des deux jeunes athlètes tahitiens.

    Au premier tour, Ariihei Lehartel dans la catégorie moins de 65 kgs a battu le Chypriote 28 à 4 faisant ainsi sortir ce dernier de la compétition. Lors de la deuxième rencontre, il se bat contre un Ukrainien et gagne son combat 35 à 14 . En demie-finale, Ariihei est stoppé par le Taiwanais 20 à 28. Le Russe Andrei Zagorulko remporte le titre en battant le Taiwanais Jui-En Chang sur le score de 17 à 11. Ariihei Lehartel revient avec une belle médaille de bronze.

    Quant à Bradley LAI KOUN SING dans la catégorie + 65 kgs qui était à égalité 21 à 21 face au Chypriote perd son 16ème de finale au point en or. C’est le Mexicain Martinez Ayala qui remporte la médaille d’or en battant le Russe Ivan Skudrit 21 à 11.

    Ce sont pas moins de 550 athlètes âgés de 12 à 14 ans venant de 64 pays du monde qui se disputent le titre de Champion du monde Cadets à Universal Sports Palace dans la ville de Tashkent en Ouzbékistan du 7 au 10 août.

    Ariihei Lehartel :

    Je suis super content, j’ai fait le job qu’il fallait en remportant mes deux premiers combats avec 20 points d’écart et arrêt de l’arbitre. En demi-finale, j’ai fait un super combat face au Taiwanais, je lui ai fait un joli coup de pied retourné qui n’a pas scoré électroniquement donc il a pris le dessus dans les dernières secondes. J’étais très ému lors de la cérémonie de remise des médailles, j’ai pensé à ma famille, mes grands parents et à Dany qui m’ont soutenu financièrement et surtout mon camarade Bradley qui a perdu de peu. J’aimerai remercier tous ceux qui m’ont encouragé sur les réseaux sociaux et qui ont crus en nous.

    Alfred Lai Koun Sing (entraîneur à Excelsior) :

    On est hyper content, c’est une première dans l’histoire du Taekwondo Tahitien. Avec la FTTDA, c’est notre troisième participation aux championnats du monde cadets et c’est la première fois que l’on fait un podium. Il faut dire que celà fait trois mois que l’on se déplace à l’étranger pour préparer nos jeunes. Fin juin, Ariihei et Bradley ont gagné la President’s Cup et l’Open d’Australie sur la Gold Coast. En juillet, on a passé une dizaine de jours en Jordanie pour finaliser leur préparation et aussi participer à la El Hassan Open G1. Je pense que les résultats obtenus lors de ce séjour et les entrainements au Centre de Préparation Olympique de Jordanie les ont bien motivés et bien sûr à contribuer à cette bonne performance sur Tashkent.

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »