• Surf : Michel représente Tahiti à la WSL Founder’s Cup, première compétition de vagues artificielles

    © WSL / Concevoir la vague parfaite était l’un de ses rêves. Après avoir régné en maître sur l’océan du surf, Kelly Slater ouvre une nouvelle ère avec sa piscine à vague artificielle. Et ce week-end se déroule la toute première édition de la Founder’s Cup au The Ranch, en Californie. Une compétition WSL spéciale qui réunie 25 grands noms (hommes et femmes) en équipes de 5 (Amérique, Europe, Brésil, Monde, Australie), pour s’affronter sur ces vagues parfaites. Et notre Spartan Michel Bourez y participe, en représentant le Fenua dans l’équipe Monde.

    © WSL

    Kelly Slater, qui surfe « à la maison » est le capitaine de l’équipe américaine, mais sont également présent :

    • Team USA : Kelly Slater (capitaine), John John Florence, Lakey Peterson, Kolohe Andino, Carissa Moore
    • Team Australie : Stephanie Gilmore (capitaine), Matt Wilkinson, Tyler Wright, Mick Fanning, Joel Parkinson
    • Team Brésil : Gabriel Medina (capitaine), Taina Hinckel, Filipe Toledo, Adriano de Souza, Silvana Lima
    • Team Europe : Johanne Defay (capitaine, France), Jeremy Flores (France), Frederico Morais (Portugal), Leonardo Fioravanti (Italie), Frankie Harrer (Allemagne)
    • Team Monde : 
    © WSL

    La première journée de compétition s’est déroulée hier samedi 5 mai avec les deux premiers tours de qualification. Les équipes ont été à l’eau les unes après les autres. Chaque surfeur de chaque équipe a pris deux vagues par tour, une droite et une gauche, soit six vagues au total. Les deux notes sont retenues pour le total de l’équipe. Et pour l’instant c’est la team USA qui domine le classement avec 80,83 points, suivie de la Team Australie (75,82). Le Monde arrive 3ème avec 75,33, dont les 2 meilleures vagues de Michel ont été notées 8,80 et 7,50. Et enfin le Brésil (72,30) et l’Europe (72,12) clôturent le classement provisoire.

    On retiendra la première note parfaite sur une vague artificielle réalisée par le Brésilien Felipe Toledo, noté à 10 sur sa quatrième vague.

    Aujourd’hui dernier jour de compétition avec le dernier round de qualification, avant la finale qui verra s’affronter les 3 meilleures équipes. Pour la finale, on change le format avec cinq séries composées d’un surfeur de chaque équipe. Retour à un classement avec un total sur 20 points attribué après que chacun a surfé une droite et une gauche. Cette fois, c’est la somme issue du classement de chaque série qui déterminera quelle équipe remporte la Founder’s Cup.

    Suivez les performance de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »