• Surf : Arret de la Margaret Pro River pour cause de requins

    Mercredi 18 avril 2018 – Aujourd’hui, le WSL a pris la décision difficile d’annuler le reste de la Margaret River Pro, en raison de circonstances exceptionnelles concernant les requins et la sécurité des surfeurs. Le Aito polynésien Michel Bourez était qualifié pour le 3ème round, mais ne pourra finalement pas le disputer, face au jeune Connor O’Leary.

    Le WSL met la plus haute prime sur la sécurité, et joint la parole aux actes sans compromis. Le surf est un sport qui comporte diverses formes de risques, dont font partis les animaux sauvages, qui habitent l’environnement de compétition. « Les requins sont une réalité occasionnelle des compétitions du WSL, et du surf en général. Tout le monde associé à notre sport le sait. Il y a eu des incidents dans le passé – et il est possible qu’il y ait des incidents dans le futur – qui n’ont pas (et ne vont pas) entraîner l’annulation d’un événement. Cependant, les circonstances actuelles sont très inhabituelles et troublantes, et nous avons décidé que le risque élevé au cours de la saison pour la Margaret River Pro a franchi le seuil de ce qui est acceptable. » souligne par communiqué Sophie Goldschmidt, la présidente du WSL.

    Le 16 avril (heure locale), deux attaques de requins distinctes se sont produites à proximité de Gracetown – à environ 6 kilomètres du site principal de Main Break. La présence de baleines échouées dans la région a attiré les requins et contribué à leur comportement aggressif, ce qui, d’après les experts, a augmenté la possibilité de nouvelles attaques. Ces découvertes ont entraîné la fermeture des sites à proximité du surf et de la natation.

    Suivez les performances de nos aitos à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »