• SUP – Les champions de Polynésie trustent les podiums à la San Sebastian

    Mardi 4 Juin 2019 – En Espagne, les trois champions de Polynésie SUP en titre, Enzo Bennett (Open), Keoni Sulpice (junior) et Vincent Goyat (vétéran), se sont mesurés à l’élite mondiale sur la « San Sebastian Paddle Tour », une épreuve de l’Euro Tour. Sur la plage Concha, les compétiteurs mondiaux et locaux de la région Catalogne, venus eux aussi pour évaluer leur niveau ou encore tenter de se classer dans le top 5 pour un prize money, étaient au nombre de 73 sur un parcours très technique où il fallait également affronter les éléments : contre-courant, vent, vagues et chaleur.

    Au lancement de la course, Enzo Bennett, qui a pris un mauvais départ, s’est retrouvé loin du peloton de tête. Ce dernier a dû redoubler d’efforts pour revenir sur la tête. A contrario, le jeune phénomène du SUP polynésien, Keoni Sulpice, a rapidement occupé les avant-postes coude à coude avec le néo-calédonien Titouan Puyo. Pendant ce temps, Vincent Goyat, quelques mètres à l’arrière, était déjà engagé dans une longue bataille avec le vétéran américain Kelly Margetts.

    Kéoni Sulpice 2ème en Junior.

    Puis à mi-parcours, si Enzo et Vincent ont passé le shorebreak sans difficultés, tout a basculé pour Keoni alors en 8e position. Faute de timing et faits de course, le junior a été coincé dans 3 séries avec des vagues moyennes de 2 mètres. Sorti du wipeout, ce dernier a régressé à la 17e place. Combatif et endurant, le jeune champion ne ménagera pas ses efforts pour revenir sur le peloton de tête.

    Vincent Goyat 2ème vétérans

    Au terme du parcours, sur le finish, Enzo Bennett a été le premier des trois tahitiens à franchir la ligne en 01:21:35. Il a pris une belle deuxième place derrière le vainqueur Titouan Puyo (01:21:27). Keoni Sulpice a conclu à 01:25:53. Il s’est classé 14e au général et second junior de la course. Enfin, le vétéran Vincent Goyat, 28e de l’épreuve (01:31:05), s’est également octroyé la seconde place sur le podium de sa catégorie.

    Les 3 aito, qui ont fait honneur à la Polynésie, ne seront pas de retour de si tôt au fenu’a. La semaine prochaine, ils réitéreront en Espagne à la « Bilbao World SUP Challenge », une autre épreuve majeure de l’Eurotour.

    L’actualité de nos Aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    DTB

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »