• SUP – Les champions de Polynésie récidivent sur la Bilbao World SUP Challenge

    Jeudi 13 Juin 2019 – Le weekend dernier, la Bilbao World Sup Challenge, 7e étape majeure de l’Euro Tour, a offert un beau plateau avec les meilleurs Européens mais aussi une dizaine de compétiteurs du top 20 mondial dont l’australien Michael Booth et le néo-calédonien Titouan Puyo, respectivement, 3eme et 4eme mondial.

    Sur la rivière Nervion en Espagne, les 3 champions tahitiens : Enzo Bennett, Vincent Goyat et Keoni Sulpice étaient également en lice. Après un weekend précédent où ils avaient tous terminé sur un podium lors de la San Sebastian Paddle Tour, les aito comptaient bien réitérer l’exploit. Et, ils ont presque tous réussi la récidive.

    Sur les 16km tracés entre le célèbre musée Guggenheim et l’église San Anton, les tentatives de doubler et de coups au passage de bouées ont fusé malgré les risques de déséquilibre et de chutes. Sur le live des réseaux sociaux, la trentaine de polynésiens connectés n’ont pas tari d’encourager nos champions à chaque fois qu’ils passaient à l’écran ou que leur nom était mentionné. Ces derniers n’ont pas démérité en s’immiscant au contact des meilleurs sur ce parcours très technique.

    Mais à ce jeu, Enzo Bennett a été plus affûté que ses deux autres compatriotes. Sur les dernières dizaines de mètres vers le finish, il était engagé dans une belle bataille entre Titouan Puyo et Arthur Arutkin pour la troisième place du podium. Finalement, le hongrois Bruno Hasulyo s’est imposé le premier sur cette édition 2019. Enzo Bennett a pris la 5eme place au général et a remporté un prize money de 500€.

    Kéoni Sulpice vainqueur en Junior

    Le champion junior, Keoni Sulpice, nous a relaté comment il était parvenu à se maintenir dans le top 10. Il s’est classé 7e au général et 1er chez les juniors de l’épreuve. « En pleine forme physique, j’ai pris un super départ. Stratégiquement, pour rester dans le top 10, je me suis maintenu dès le début de la course à l’avant de façon à profiter de l’aspiration. Techniquement, j’ai géré les accélérations et les virages ; et à un moment, j’ai même été surpris de me retrouver à la 3eme place aux côtés de Michael Booth et Titouan Puyo… surtout dans une épreuve d’une telle envergure, avec un tel niveau ! Vincent Goyat s’en ai bien sorti également. Il aurait pu terminer sur la plus haute marche dans la catégorie vétéran mais il a été victime de douleurs au dos pendant la course. Il n’a pas abandonné et je ne suis pas surpris qu’il s’est adjugé la seconde place du podium !»

    Vincent Goyat 2ème en Vétéran.

    Pour ces deux derniers, revenus au fenu’a ce lundi matin, la prochaine épreuve dans leur agenda sera le 4e round de la Waterman Tahiti Tour ce dimanche 16 juin à Mahina alors qu’Enzo Bennett prendra, dans quelques jours, la direction de la Grèce où il disputera la Corfu Emerald Cup (8e étape de l’Euro Tour) sur Mouse Island ce samedi 15 juin.

    L’actualité de nos Aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    DTB

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »