• SportsTahiti MAG’ : Vaimalama Chaves, une Miss Tahiti sportive

    Vendredi 7 Décembre 2018 – Élue en juin dernier Miss Tahiti, Vaimalama Chaves, 23 ans, se consacre désormais à la préparation de l’élection de Miss France, qui aura lieu le 15 décembre prochain dans le nord de la France. Entre séances de musculation, de cardio, ou des sessions de surf la jeune femme a accepté de livrer à Sports Tahiti les secrets de sa préparation.

    A l’approche de l’élection de Miss France, peux-tu nous parler de ta préparation en générale ?

    « Miss France est un concours de beauté prestigieux qui valorise la réflexion et le savoir être, en plus de l’esthétisme de la prétendante au titre. Plusieurs personnes pourront parler de ma condition physique quelques années auparavant. Tel que vous me voyez, je ne ressemble en rien à ce à quoi je ressemblais il y a un an et demi. Pour me préparer pour Miss Tahiti, il a fallu une préparation physique intense, en plus d’un changement conséquent dans mes habitudes alimentaires, ainsi que des soins esthétiques, comme des palper roulés pour compléter ma préparation. Aujourd’hui, pour Miss France, les axes de travail restent les mêmes, mais l’intensité est bien plus forte. »

    Quel est place du sport dans ta préparation ?

    « A ce jour, le sport est ma priorité. Je pratique plusieurs disciplines qui me permettent de me sculpter de différentes manières, tout en variant les sports, afin de maintenir un plaisir dans l’exercice. »

    Quels sports pratiques-tu ?

    « Je fais de la musculation, de l’athlétisme, de la gymnastique, du surf et parfois aussi des randonnées. Il faut faire en sorte d’aimer ce qu’on fait. Ça ne doit pas être vécu comme un calvaire mais bien un moment de plaisir. »

    “Bouger, c’est se permettre de s’évader, d’évacuer, de se sculpter et au final de développer sa confiance en soi”

    C’est quoi une semaine type-sport avec Vaimalama Chaves ?

    « De lundi à vendredi, je commence d’abord par de la musculation de 7h à 8h30. Ensuite, j’enchaîne sur de la gymnastique de midi à 13h. Et je termine ma journée par une séance de cardio de 18h30 à 19h30. Le samedi je suis off. Et le dimanche je suis dans la nature. En général, je vais à la mer pour surfer, nager, faire du paddle, ou sinon de la randonnée. »

    Que penses-tu de la place de la Femme dans la pratique sportive et plus largement dans la société ? Est-elle assez valorisée ?

    « Je ne suis pas en mesure de donner un avis concernant la place de la femme dans la pratique sportive, mais j’espère que le sport a une place importante dans la vie d’une femme. Bouger, c’est plus que perdre des calories. C’est se permettre de s’évader, d’évacuer, de se sculpter et au final de développer sa confiance en soi.
    Pour ce qui est de la place de la femme dans la société en général, mon point de vue varie en fonction des pays concernés. Au cours du mois de septembre, Nous avons été cinq Miss Tahiti a avoir eu l’opportunité de représenter notre fenua à la première édition d’un sommet au sujet de la condition féminine en Océanie. Ce déplacement a mit en lumière les différences et inégalités qui existaient et variaient d’un pays à l’autre. J’ai pris conscience de notre chance d’être en Polynésie. Les femmes d’ici sont plus libre de s’exprimer, d’être qui elles veulent, bien que le regard de la société soit parfois lourd à porter. Néanmoins, les progrès sont réels et il y a une amélioration de la place de la femme. C’est en France au moins, grâce aux lois qui prônent l’égalité et encouragent le genre féminin à s’exprimer. »

    As-tu une sportive ou un sportif que tu admires sur le plan international ? et au niveau local ?

    « À l’international je dirais la surfeuse Bethany Hamilton. Et au niveau local, Christian Ti-Paon le cycliste et athlète handisport. »

    “Le sport, c’est la santé”, qu’en penses-tu ?

    « Le sport c’est la santé. Tout à fait d’accord ! Ça permet une amélioration des compétences physiques : force, endurance, cardio, en plus d’un excellent moyen de se lâcher : bon pour le corps, bon pour l’esprit. »

    “Tout ce qui semblait auparavant hors de portée est dorénavant possible et je le fais !”

    Comment se passe ton règne de Miss Tahiti depuis ton élection ?

    « Je dois avouer que ma vie a totalement changée. Ce n’était pas un rêve de petite fille, mais ce que je vis actuellement est fantastique. J’ai eu l’occasion de faire de merveilleuses rencontres, d’apprendre et de voyager. Tout ce qui semblait auparavant hors de portée est dorénavant possible et je le fais ! Aujourd’hui, je m’enrichis, je découvre et m’épanouis réellement ! »

    Comment tu appréhendes l’élection de Miss France ?

    « J’ai hâte d’y être ! On ne perd jamais ! On gagne, ou en apprend. Aujourd’hui, je suis fière du parcours que j’ai déjà parcouru et je me prépare autant que possible à prendre part à l’aventure en étant prête. »

    Tes qualités qui te permettront de remporter l’écharpe de Miss France ? Et à contrario quels sont tes défauts ?

    « Au niveau de mes qualités je dirais que je suis avenante, curieuse et déterminée. Et au niveau de mes défauts je dirais la naïveté, la gourmandise mais aussi la détermination. »

    Est-ce-que tu as une cause qui te tiens particulièrement à coeur ?

    « Je dirais l’éducation. Pour moi, c’est le pilier d’une société et je vais citer Nelson Mandela qui dit que “l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on peut utiliser pour changer le monde.” »

    Un dernier mot à nos lecteurs et lectrices qui seront nombreux à te suivre le 15 décembre pour l’élection de Miss France ?

    “On ne peut pas réaliser le rêve de sa vie si on n’est pas prêt à faire des efforts et si nécessaire quelques sacrifices.” C’est une phrase tirée du roman L’homme qui voulait être heureux de Lauren Gournelle.


    • Ton signe astrologique : Sagittaire
    • Ta devise : “Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin.”
    • Ton plat préféré : Le château du bonheur, un dessert que j’ai inventé.
    • Ton passe temps favori : Partager des moments de qualité avec mes proches
    • La chanson que tu écoutes le plus en ce moment : Clint Eastwood – Gorillaz (Godlips Remix)
    • Tes héros dans la vie de tous les jours : tout le monde à la capacité de faire quelque chose d’admirable. Je m’inspire partout, et surtout de ma mère.
    • Quel super-pouvoir aimerais-tu avoir : Le don d’ubiquité
    • Comment te vois-tu dans dix ans : Dans 10 ans, j’aurais une carrière professionnelle dans laquelle je serais épanouie, qui me permettra de découvrir et apprendre

    Retrouvez le SportsTahiti MAG 7 ici

    Tous les portraits de vos sportifs préférés sont sur www.sportstahiti.com.

    Heimata Teiho avec Pure Nena 

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »