• SportsTahiti MAG’ : La V1 3XSI by Fai Va’a

    Vendredi 23 Octobre 2020 – La pirogue V1 3XSI a été dévoilée début 2020 par Fai Va’a après deux années de développement. L’esprit et la forme générale restent les mêmes que la 3X mais plusieurs améliorations permettent d’optimiser ses performances selon le gabarit du rameur et les conditions rencontrées sur le plan d’eau. Elle est aussi plus pratique à utiliser grâce à un nouveau système d’attaches. Nous avons pu obtenir quelques informations de la part du constructeur.

    Fai Va’a, le constructeur local de la pirogue V1 qui fut utilisée lors des derniers championnats du monde de va’a marathon et vitesse organisés à Tahiti en 2017 et 2018, a depuis travaillé sur un nouveau modèle, la FAI 3XSI, sortie en début d’année. Fai Va’a collabore depuis 2014 avec le constructeur hawaiien Tiger afin de combiner les expériences. La FAI 3XSI est le résultat de deux ans de recherche et d’échange d’idées.

    La FAI 3XSI devait être la pirogue officielle des championnats du monde 2020 prévus à Hawaii cette année mais la situation sanitaire mondiale a eu pour conséquence leur annulation. Quoi qu’il en soit, le nouveau bijou de Fai Va’a est là, pour le plus grand plaisir des rameurs de tous horizons.

    « On a voulu obtenir une V1 plus facile à utiliser, à monter », a déclaré Vatea Bunton de Fai Va’a. Fini le caoutchouc, le nouveau modèle possède désormais des fixations réglables permettant de gérer la distance entre le V1 et son balancier, à l’avant comme à l’arrière. Une molette à l’arrière du balancier permet de serrer le iato verticalement, ce qui offre au rameur une meilleure stabilité de son embarcation.

    Au niveau de la partie immergée de la coque, la forme générale de la FAI 3X reste la même afin de conserver les qualités qui ont fait son succès : bonne flottaison, excellente glisse et surtout un feeling incomparable. Mais des modifications ont été apportées afin d’accroître les performances dans les conditions difficiles, notamment la navigation contre le vent ou avec un vent de travers.

    Les iato sont désormais en aluminium avec un système d’attaches plus ergonomique : cette modification a fait baisser le coefficient de résistance de l’eau en réduisant l’effort du rameur. Une réduction du volume immergé du va’a aura lui aussi pour conséquence une moindre résistance à l’eau, le rameur pourra donc optimiser son effort et gagner en plaisir.

    Le niveau de contrôle général du va’a a été augmenté grâce à une meilleure rigidité de l’ensemble va’a/ama/iato qui a été obtenue grâce à l’optimisation des connections entre ces trois éléments, notamment grâce aux cavités dans lesquels les iato se glissent et à l’aluminium utilisé pour ces derniers. L’ensemble sera plus réactif aux coups de rame du rameur.

    La conception du moule a été revisitée afin de le rendre monolithique, ce qui augmente également la rigidité et évite au constructeur d’avoir plusieurs morceaux à assembler. Dans la même optique d’augmentation des performances, le modèle 3XSI est construit uniquement en carbone nouvelle génération particulièrement résistant.

    Le cockpit et l’assise du V1 ont également été revus pour offrir un meilleur confort au rameur au niveau de ses genoux et pour diminuer le volume d’eau susceptible de rentrer dans le va’a lorsque les conditions sont difficiles.

    Le modèle FAI 3XSI ne remplace pas pour autant le modèle FAI 3X qui continuera à être proposé, le constructeur s’inscrivant dans une dynamique de recherche permanente de l’innovation grâce, entre autres, au sponsoring de nombreux champions de la discipline.

    Kévin Céran Jérusalemy

    Kevin Céran-Jérusalemy :

    « Après quatre mois de test, la coque de la 3XSI est globalement la même que la 3X mais au niveau esthétique et aérodynamique, elle est meilleure car il n’y a plus les supports du balancier au iato, c’est facile à installer. Elle est aussi plus solide par rapport au iato en bois qui se casse à la longue alors que là, il est en aluminium. Au niveau glisse, elle marche bien dans le calme et est même un peu mieux que la 3X dans la remontée. En tout cas, la qualité est là, la glisse aussi. »

    Narai Atger :

    « Les sensations de glisse sont bonnes. Au niveau montage, on ne perd pas de temps. C’est une bonne pirogue. Dans la remontée, elle marche bien, surtout quand on veut aller chercher le haut niveau. Comme il n’y plus d’attaches, quand tu percutes les vagues à la remontée, cela ne stoppe pas ta pirogue, il n’y a rien qui freine. J’avais déjà de bonnes sensations avec la 3X, le mélange avec celle-là est encore meilleur grâce à tous les petits plus. Je la trouve encore meilleure dans le surf que dans la remontée, elle est carrément top, je m’amuse bien avec. »

    Revi Thon Sing

    Revi Thon Sing :

    « Le nouveau système d’attaches nous facilite les choses. La pirogue est carrément légère. C’est plus facile de ramer, au niveau flottaison elle est toujours aussi bien. Quand tu tires, c’est plus facile, je pense que c’est grâce à la perte de poids, on se fatigue moins. Globalement, c’est que du positif. Au niveau manipulation, c’est super pratique, plus besoin de caoutchouc pour attacher ton balancier. »

    Le meilleur du Sport au Fenua sur www.sportstahiti.com.

    SB

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »