• Sport Business : Nc-Sport.com, quand Sportstahiti.com inspire un jeune sportif du Caillou

    Nc-Sport

    Vendredi 7 Juin 2017 – Arnaud Bouyé, 22 ans, est champion de Calédonie de Va’a et de Paddle. Ce cagou a des racines polynésiennes, par sa grand-mère maternelle originaire de Vairao. En 2015, il découvre le site SportsTahiti.com, le trouve génial et décide de l’adapter aux couleurs calédoniennes. C’est comme ça que nait www.nc-sport.com. Son leitmotiv : Mental, Volonté, Persévérance ! Nous avons rencontré ce jeune sportif, bourreau de travail, qui fait malheureusement encore figure d’exception sous le soleil océanien.

    Nc-Sport
    Il est connu dans la grande famille du Va’a ©Arnaud Bouyé

    Ia ora na Arnaud, comment as tu découvert SportsTahiti.com ?

    En 2015, je faisais des études en géoscience, que je n’aimais pas forcément, et ma mère m’a parlé du séminaire « Internet Camp » de Steeve Hamblin à Nouméa. Je me suis inscrit et c’est là que j’ai découvert le site www.sportstahiti.com de Pure Nena. Ca m’a tout de suite plu. Ayant l’esprit « entrepreneur » grâce à mon père qui gérait sa propre entreprise, direct ça a fait tilt, et je me suis lancé. J’ai foncé tête baissée pour créer www.nc-sport.com.

    Nc-Sport
    Le jeune entrepreneur sur sa pirogue, son deuxième bureau. ©Arnaud Bouyé

    Comment ont été les débuts ?

    Chaud. J’ai tout fais seul. Construire le site sans webmaster, bâtir mon réseau, rédiger les articles et photos… C’était à plein temps ! Je bossais 7j sur 7, jusqu’à 20h-22h. C’est comme ça, soit t’as une vie tranquille, soit t’as une vie d’entrepreneur ! (sourire) Je me suis beaucoup inspiré de SportsTahiti, car tout était déjà bien fait comme je l’imaginais. Par contre je l’ai adapté pour en faire une plateforme collaborative calédonienne.

    C’est à dire ?

    En fait les médias calédoniens font du bon travail sur le sport, mais il y a encore quelques failles. Et je voulais offrir la possibilité, à ceux qui n’étaient pas satisfait, de s’exprimer. Le principe c’est que les gens m’envoient les infos et je les publie. Les sportifs calédoniens ont tout de suite aimé. Et dans la foulée j’ai remporté les Nickels de l’initiative organisés par la SLN.

    Nc-Sport
    Il fait aussi partie de l’élite du SUP calédonien, ici derrière le champion Titouan Puyo, et le prometteur espoir Clément Colmas.

    Du coup comment tu fais pour vivre ?

    Il faut bien comprendre une chose. C’est que c’est avant tout une passion, parce que sinon ce n’est pas la peine de le faire. Au début je ne gagnais rien. Puis petit à petit, le trafic du site grossissant rapidement (30.000 vues par mois), j’ai développé une régie publicitaire. Après la croissance du site devenait trop difficile à gérer seul, et vu que je ne gagnais pas grand-chose, j’ai décidé de m’associer.

    C’est comme ça que tu as monté ta start-up ?

    Oui avec deux amis du même âge, Jonathan Morandeau et Joram Rivaton, nous avons créé une start-up qui s’appelle Tous Ensemble Nc, et gérons maintenant plusieurs sites internet, dont www.nc-sport.com. Nous avons tous les 3 le même profil, on est des fonceurs, des bosseurs et on veut vraiment réussir. On fait aussi la fête comme les autres jeunes, la seule différence c’est que le lendemain il n’y a pas de grasse matinée, nous sommes tous au bureau, et à 200%.

    Nc-Sport
    A 21 ans, déjà associé dans la start-up Tous ensemble Nc. ©CCI NC

    Depuis peu tu as aussi innové sur le site en terme de contenu ?

    Oui, au delà des articles écrits, nous avons développé le support vidéo qui est plus percutant. Les gens lisent de moins en moins, par contre restent très sensibles aux images (photos et vidéos).

    C’est quoi ton rêve pour Nc-Sport.com ?

    Mon rêve, c’est d’arriver au point où les calédoniens, une fois que n’importe quelle compétition sera terminée, puissent rentrer chez eux et retrouver les résultats complets et les photos de la compète sur Nc-Sport.com.

    Nc-Sport
    Avec la sélection de Va’a calédonienne. ©Arnaud Bouyé

    Enfin Arnaud qu’elle serait ton conseil de « Jeune », pour la Jeunesse ?

    Je les encourage vraiment à se lancer dans l’entrepreunariat. C’est dur, mais les bénéfices que vous en tirerez pour votre vie sont inimaginables. Foncez et persévérez ! Mais j’aurais plus un message à l’attention des institutions. Qu’elles aident plus ces jeunes, qui ont des idées, et qui veulent se lancer. Parce qu’un entrepreneur, c’est une création de richesse et d’emplois… Et malheureusement dès que tu te lances, tout de suite tu as 36 000 choses à payer, alors que t’as même pas encore gagner 100 fcp ! Un jeune qui a une bonne idée et un bon business plan, ce ne sont pas des charges qui doivent lui tomber sur la tête, mais des subventions pour l’encourager à continuer.

    SportsTahiti.com est fier d’avoir pu être un exemple pour la jeunesse, et d’avoir permis à ce jeune de se lancer dans la cours des grands à 20 ans.

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »