• PSM « Tournoi interpacifique » : La sélection tahitienne tentera de reprendre le trophée

    Mercredi 1er Mai 2019 – Vainqueur à Guam en 2017 et second l’année dernière à Hawaii, notre sélection composée de Dell LAMARTINIERE, Rahiti BUCHIN, Taumata TIXIER, Michel WILLIAMS, Heimana TEROU (remplaçant) et Teavanui BARRIER (capitaine) aura fort à faire cette année pour reprendre le trophée aux Calédoniens. La concurrence sera rude car la Nouvelle- Zélande a aligné une sélection d’expérience ( tous les membres ont au moins 5 à 6 sélections) et l’Australie aussi qui compte bien s’imposer à domicile. Les tenants en titre présenteront la même sélection que l’année dernière.

    Les australiens pourront compter sur Jack LAVENDER (2ième en haut à gauche) champion de la région

    L’Australie n’a jamais réussi à Tahiti qui n’a jamais réussi à faire mieux que 3ième. EN 2005, dans la même région, notre sélection avait dû se contenter de la 4ième place et en 2013 les résultats n’ont guère été meilleurs (5ième).

    Notre sélection avec de g à d Heimana TEROU, RAhiti BUCHIN, Dell LAMARTINIERE, Taumata TIXIER, Teavanui BARRIER, Michel WILLIAMS

    Notre sélection s’est bien préparée pour cette compétition qui sert de sélectives pour les championnats du monde. Taumata et Michel feront leur première compétition internationale ainsi que Teavanui BARRIER en tant que coach de notre équipe.

    les magnifiques paysages d’Eden.

    Des zones riches et des espèces… introuvables:

    4 zones de 10 à 6 kilomètres sont prévues pour ce tournoi. Elles sont toutes poissonneuses mais beaucoup d’espèces (Flathead, kingfish, bream,…) sont difficiles à trouver. Le gros du poisson est concentré dans la zone des 0 à 10 mètres et il est peu farouche. Notre sélection n’a pu faire que 2 journées de repérages en raison d’une météo capricieuse qui rend les sorties dangereuses. Les meilleures équipes devraient sortir à peu près 40 prises dont une quinzaine d’espèces et la capacité de chacune des sélections à dénicher des espèces peu communes sera primordial pour déterminer l’issue de ce tournoi.

    l’Australie est une pionnière en matière de préservation des ressources. Chaque espèce doit être prelevée selon un quotat et une maille imposées.

    Une gestion de la ressource exemplaire :

    L’omniprésence des panneaux sur la règlementation en vigueur rappelle à tout à chacun qu’on ne pêche pas en Australie comme on le veut. Taille, nombre de prises autorisées, espèces protégées pour tous les poissons, crustacés et mollusques sont précisés et font l’objet de panneaux officiels à chaque port ou embarcadère. Une licence de pêche est d’ailleurs obligatoire pour pouvoir pêcher tant à la ligne qu’au fusil sous-marin. Même les déchets de poissons sont récupérés sur les quais pour en faire du compost. D’ailleurs, à la cérémonie d’ouverture du tournoi, un représentant du service de la pêche a fait une longue intervention pour s’assurer que ces règles soient respectées.

    Le tournoi se tiendra vendredi 3 et samedi 4 mai. Puisse Ruahatu protéger nos pêcheurs et leur garantir les meilleurs résultats possibles.


    Remerciements : la Fédération Tahitienne des Sports Subaquatiques de Compétition remercie chaleureusement le ministère des Sports et les sponsors. Un grand māuruuru à tous !
    Pour suivre la sélection ? : FB : Fédération Tahitienne des Sports Subaquatiques de Compétition / interpacific Spearfishing Competition 2019

    Comment les points sont-ils calculés ? 
    Quatre à deux prises de chaque par Pays (équipe de 2 pour les femmes / équipes de 4 pour les hommes). 100 points comptabilisés par prises + 10 points par kilogramme. Un poids et une taille minimum est imposé pour chaque prise.

    Rappel des résultats du tournoi (Création en 1977 ) :
    2013 – Australie ( Gladstone ) vainqueur NOUVELLE CALEDONIE
    2014 – Tahiti (Raiatea) vainqueur Tahiti
    2015 – Nouvelle calédonie vainqueur NOUVELLE CALEDONIE
    2016 – Nouvelle zélande (Paihia) vainqueur NOUVELLE ZELANDE
    2017 – Guam vainqueur Tahiti
    2018 – Hawaii vainqueur Calédonie


    L’actualité de nos Aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rahiti BUCHIN

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »