• Portrait – Rahera Vairaaroa : De Coach Sportive à Miss Bikini

    Mercredi 13 décembre 2017 – C’est au cours de la Tahiti Body Contest 2017, qui s’est déroulé le 08 décembre dernier au Méridien Tahiti, que  Rahera Vairaaroa a décroché le titre de Miss Bikinielle s’est illustrée dans la catégorie des plus d1m70, et l’a emporté grâce à son physique remarquable, son élégance mais surtout l’aisance dont elle a fait preuve sur scène. À 31 ans cette coach sportive de profession, et  athlète accomplie,  exerce dans plusieurs clubs de la place.

    Rahera Vairaaroa concurrant en catégorie Miss Bikini chez les + d’1.70m                          © Sports Tahiti

    SportsTahiti est allé à sa rencontre dans la coulisses de la TBC 2017.


    Depuis quand pratiques-tu la musculation?

    Je fais du Fitness et de la musculation à vrai dire, mais pour ce qui est de la musculation, je suis dedans sérieusement depuis octobre 2016

    Comment s’est passée ta préparation pour la TBC 2017?

    Très franchement je me suis décidée pratiquement à la dernière minute, parce qu’au départ je soutenais mon chéri David Make [vainqueur toute catégorie Bodybuilding et Men Classic, ndlr], je m’occupais de préparer les repas. Je m’étais dit que l’allais vraiment l’encourager et le soutenir, mais surtout l’accompagner sur l’aspect de la diète car c’est ça le plus difficile. Du coup tout est parti de là puis je me suis prise au jeu et je me suis dit, « pourquoi ne pas la faire?». Je n’avais pas grand chose à perdre, étant coach sportive ça n’a été que du bonus pour moi. Non seulement je vais apprendre sur le plan professionel, mais prendre davantage avec l’expérience aussi.

    As-tu des projets pour l’année prochaine, concernant la musculation peut-être?

    J’ai quelques projets, pour l’heure rien n’est sûr donc je n’en dirais pas plus… mais pour l’année prochaine, potentiellement! (rires)

    Souhaites-tu faire passer un message?

    Oui, j’aimerais remercier tous ceux qui sont venus pour m’encourager, toutes les adhérentes de mes clubs là j’enseigne, ma famille et mes proches bien sûr, mais aussi mon chéri David qui m’a soutenue, parce que j’étais pas tout le temps agréable on va dire, sur cette préparation tout comme lui. (Rires!)  J’ai un remerciement très spécial que j’adresse à Jerry Yeung, qui est président de l’IFBB, ainsi que tout le staff de Gym.


    Pour relire notre article sur la TBC 2017, ça se passe ici.

    Retrouvez tous les portraits de vos athlètes préférés sur sportstahiti.com

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »