• Portrait – Mathilde Zampieri : « Je veux devenir championne du monde »

    Mathilde Zampieri a subi un coup dure cette année. La jeune windsurfeuse avait prévu de participer à deux étapes du tour mondial de windsurf féminin, en Turquie et en France, mais par manque de chance les deux étapes concernées ont été annulées. Heureusement, la jeune athlète de Raiatea a su rebondir en publiant une vidéo pour promouvoir le windsurf sur l’île sacrée. Elle nous raconte ses objectifs pour la saison prochaine.

    Quel était ton objectif pour l’année 2016 ?

    « Mon objectif principal était d’entrer dans le TOP 20 mondial chez les femmes. Pour y arriver, je devais me rendre à deux étapes de PWA (Professional Windsurfing Association) World Cup et faire mes preuves. La première, qui devait se dérouler en Turquie en août à été annulée. Le comité organisateur a jugé trop dangereux d’y faire concourir les meilleurs windsurfers mondiaux, suite à la tentative de coup d’Etat. Je devais également participer à la dernière étape des championnats du monde à La Torche en France en Octobre, mais les filles du World Tour ont comme moi été informées par l’organisation que l’épreuve de slalom féminin été aussi annulée. »

    img_3364

    Tu as dû être déçue…

    « Bien sûr et j’étais très préoccupée à l’idée que mes sponsors me lâchent, faute de résultats sportifs. La PWA étant la plus grosse et la plus prestigieuse compétition auquel un windsurfer peut espérer participer (mis à part les Jeux Olympiques), j’avais donc misé toute mon année sportive sur ces deux étapes. Mais heureusement, mon sport ne se limite pas qu’aux compétitions, et grâce à l’aide de Matarai et au soutien de mes sponsors, j’ai pu réaliser une vidéo intitulée « WINDSURFGIRL », qui met en avant mon île, mes partenaires et ma passion. »

    Tu gardes ton objectif pour l’année prochaine ?

    « L’année prochaine, mon objectif principal est de réussir à entrer dans le TOP 20 mondial féminin, ce qui ne sera pas une mince affaire étant donné qu’il n’existe pas de classement « jeune » en PWA et que de ce fait je suis classée avec les femmes adultes. Mais je vais tout faire pour réussir. Je vais également continuer à faire des shootings photo et vidéo dans le même style que « Viva Raiatea » et « Windsurfgirl ». »

    img_2125

    Quel est ton rêve ?

    « Je veux devenir championne du monde ou avoir un parcours sportif comme celui de certaines windsurfeuses que j’admire beaucoup, comme par exemple Sarah Hauser, qui repousse ses limites et les limites de son sport et, qui a un parcours que je trouve tout simplement magnifique. C’est mon rêve mais aussi mon objectif. Pour y arriver, je vais continuer de m’entraîner du mieux que je peux et profiter à fond du soutien que m’apportent mes sponsors et notamment Air Tahiti Nui qui me permet de voyager à travers le monde pour me rendre à mes compétitions. »

    Des remerciements ?

    « J’ai la chance d’avoir des sponsors exceptionnels : Air Tahiti Nui, Nesian, Hava’i Gym, Raiatea Windsurfing, Havai’i Sports, Gunsails, Julbo et Espace Windsurf qui me permettent de vivre ma passion tous les jours et j’espère encore trouver plusieurs marques qui croiront en moi et me soutiendront dans mes projets et mes rêves. »

    Découvrez la vidéo :

    Retrouvez d’autres portraits sur Sportstahiti.com.

     

    Rejoindre la discussion

    Discussion

    1. […] Mathilde Zampieri, 16 ans, pratique le Windsurf depuis 2009. Originaire d’Uturoa sur l’île de Raiatea, notre jeune athlète s’attaque au tour tour mondial de Windsurf, en participant aux deux premières compétitions du PWA World Cup qui se dérouleront en Corée, puis au Japon. Plus jeune surfeuse du tour, elle garde le même objectif que l’année dernière, intégrer le top 20 mondial, pour un jour pouvoir décrocher le titre de championne du monde. SportsTahiti.com l’a rencontré en pleine préparation. […]

    arrow
    Translate »