• Portrait-Kiani Wong : « La première fille du Fenua à intégrer une structure d’élite du Football. »

    Faa’a. Mercredi 3 août 2016. Kiani Wong a 16 ans et joue au football à Tefana depuis plus de 10 ans. Timide aux premiers abords, cette fan du FC Barcelone se révèle être un redoutable milieu de terrain sur la pelouse. Dotée d’une intelligence de jeu, et d’une rapidité naturelle dans l’exécution des gestes, elle est la première femme polynésienne à intégrer une structure de formation d’élite en Métropole. Kiani s’envolera le mercredi 17 août 2016 pour l’excellent pôle de formation fédéral de Strasbourg. SportsTahiti.com est allé à sa rencontre :

    Kiani sur la pelouse de Tefana.
    Kiani sur la pelouse de Tefana.

    Ia ora na Kiani, qu’est ce qui t’as poussé à jouer au football ?

    « Le football pour moi c’est une histoire de famille. Mes parents jouent au foot et mon frère ainé fait parti de la sélection tahitienne U20. Moi j’ai commencé à jouer depuis l’âge de 7 ans et j’ai toujours rêvé de devenir une joueuse professionnelle. Il y a 3 ans, j’ai pu intégrer au collège le programme des sections sportives de Faa’a. Cela m’a permis d’allier les séances d’entrainement de football tout en continuant une scolarité normale.»

    Toute la famille de Kiani la soutient dans cette aventure.
    Toute la famille de Kiani la soutient dans cette aventure.

    Pourquoi tu as décidé de partir en Métropole ?

    « J’ai décidé de partir pour progresser. En fait je passe en 1ère l’année prochaine, et au Fenua il n’y a pas de championnat de football féminin. Du coup après les U15 je devais partir pour continuer. Et mon club de Tefana m’a poussé à aller réaliser mon rêve en Métropole. Avec mon entraineur Stéphanie Spielmann, nous sommes allées au mois de mai à Clairefontaine. Il y avait un stage national qui regroupait les 75 meilleures joueuses de France en 15-16 ans, et tous les entraineurs et sélectionneurs nationaux étaient présents. Cela a vraiment été difficile, parce qu’ici je ne joue qu’avec des garçons, et là-bas je me suis retrouvée face à des filles du « Top niveau ». Le jeu est différent. Mais je me suis donnée à fond, et j’ai été repérée par la directrice du pôle de Strasbourg. »

    Kiani avec son entraineur Stéphanie Spielmann, qui a été un soutien sans failles durant les tests en Métropole.
    Kiani avec son entraineur Stéphanie Spielmann, qui a été un soutien sans failles durant les tests en Métropole.

    Tu pars donc pour le pôle espoir de Strasbourg ?

    « Oui je pars pour deux ans au pôle de formation fédéral de Strasbourg. La semaine je serais en internat, avec des entrainements intensifs tous les jours, en plus du lycée. Et le week-end je serais en famille d’accueil. Je jouerais en parallèle avec l’équipe de football de Vendenheim au niveau national. » 

    Kiani jouait avec des garçons au Fenua. Elle est milieu de terrain axial, et évolue en 6 ou en 10 sur la pelouse.
    Kiani jouait avec des garçons au Fenua. Elle est milieu de terrain axial, et évolue en 6 ou en 10 sur la pelouse.

    Est-ce que tu appréhendes un peu le départ ?

    « Pour l’instant le plus dur ça va être de quitter ma famille et mes amis, donc je profite d’eux au maximum. Mais je suis motivée parce que j’aime le football. Et par contre là bas il va falloir que je maintienne un bon niveau scolaire, parce que ça compte autant que les performances footballistiques. Et si je n’assure pas au lycée, ils pourraient ne pas me laisser continuer en deuxième année. »

    La section sportive U15 de Tefana, dans laquelle évolue Kiani.
    La section sportive U15 de Tefana, dans laquelle évolue Kiani.

    As-tu un mot pour la fin ?

    « Je voudrais remercier le club de Tefana pour tout ce qu’il a fait pour moi, mes différents coachs, et notamment Stéphanie qui est venue avec moi en Métropole pour passer les tests de sélection. Bien sûr je veux remercier mes parents et ma famille qui me soutienne à 100% même si c’est dur. Et enfin un grand merci à Air Tahiti Nui qui m’a permit de devenir ambassadrice ATN, et grâce à eux je vais pouvoir partir et revenir de Métropole plus facilement. »

    C'est entourée de tout son club, que Kiani voit son rêve être à portée de main.
    C’est entourée de tout son club, que Kiani voit son rêve être à portée de main.

     Suivez l’actualité de nos «Aitos» à l’international sur SportTahiti.com.

    Kiani Wong Tefana3

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »