• Portrait – Kehau De Brath : « Je suis né sur un terrain de Handball »

    Lundi 18 juin – « J’aime tout dans le Handball ! » nous confiait d’entrée Kehau De Brath, 15 ans. Ce jeune sportif a été sélectionné pour intégrer la sélection U20 qui a finit 2ème aux Océania de Handball à Nouméa la semaine dernière. Malgré son jeune age, ce pivot de la sélection martyrise les défenses adverses grâce à son endurance, sa vitesse et sa technique de bras. Il s’est distingué par ces nombreux buts sur le côté gauche, notamment lors du dernier match à Nouméa face à la Nouvelle-Zélande. Zoom sur ce futur grand :

    Ia ora na Kehau, comment as tu commencé le Handball ?

    En fait mon papa est coach de l’As Dragon Handball, et ma maman est aussi une joueuse. Du coup je suis quasiment né sur un terrain de Handball. J’ai toujours aimé ce sport, en minime je suis demi-centre, mais en sélection je suis pivot.

    Justement tu étais dans la sélection U20 à Nouméa, comment c’est passé le tournoi ?

    C’était top ! Les joueurs sont vraiment kool, on a découvert les autres nations et on a pu se confronter à eux. C’est la première fois que j’allais à Nouméa, et que je participe à un tournoi international. Je fais parti des plus jeunes de l’équipe et c’est un vrai plus pour l’expérience. L’un des joueurs dans la sélection que m’impressionne c’est l’attaquant Raipuni, le numéro 13, et tous les autres aussi.

    Quel a été le match le plus difficile ? L’Australie ?

    Oui, la défaite contre l’Australie, même si je ne suis pas entré sur le terrain. C’était un match dur et ils ont été meilleurs que nous. C’est difficile mais c’est le jeu. Moi j’ai joué contre les îles Cook, Fidji et la Nouvelle-Zélande. Ça c’est bien passé dans l’ensemble et j’ai beaucoup appris.

    Qu’est ce que tu retiens de cette expérience ?

    Ne jamais sous-estimer nos adversaires, car on peut perdre contre des équipes qui semblent sur le papier moins fortes. Il faut respecter tout le monde.

    Enfin as tu des remerciements ?

    Oui merci à l’organisation de Nouméa, à l’équipe, les coachs et surtout ma famille.

    Suivez les performances de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »