• Portrait – Jiu-Jitsu : Sarry Pahape, en route pour 2 médailles d’Or

    Sarry Pahape, 15 ans, s’entraine à la Tahitian Top Team depuis 3 ans. Cette ceinture orange (4e ceinture après la blanche) participe pour la seconde fois aux championnats du monde. L’année dernière elle avait fait un excellent résultat, remportant la médaille d’or en Gi (combat avec kimono), et la médaille d’argent en No-Gi (sans kimono). Cette année elle vise le doublé-Or. Sportstahiti a rencontré la jeune adolescente avant le début de la compétition prévu ce samedi 12 novembre à Los-Angeles :

    La section jeune de la Tahitian Top Team.
    La section jeune de la Tahitian Top Team.

    Ia ora na Sarry, peux-tu nous dire ce que tu aimes dans le Jiu-Jitsu ?

    J’aime tout, les soumissions, les combats, les compétitions aussi, surtout quand tu gagnes ! (sourire) Il y a beaucoup d’émotions. Parce que c’est un sport difficile, mais quand tu aimes, c’est bon. Si tu veux, tu peux.

    On voit que l’on peut faire des combats en Gi et No-Gi, peux-tu nous expliquer la différence ?

    En Gi tu as plus de « Grip ». Tu peux mieux accrocher ton adversaire en fait. Tu as plus de possibilité de le soumettre ou de l’étrangler que par rapport au No-Gi. Personnellement je préfère les combats avec kimono. Tu as plus de sensations.

    Justement tu es championne du monde en Gi, objectif cette année garder ton titre ?

    Oui. Mais je veux aussi ramener l’Or en No-Gi. C’est mon objectif cette année. Ça risque d’être dur, mais si on veut, on peut !

    Sarry dans la nouvelle salle de la TTT.
    Sarry dans la nouvelle salle de la TTT.

    Comment tu te sens à quelques jours de la compétition ?

    Je me sens bien. Je suis prête ! Toute l’équipe est prête et on a hâte de commencer la compétition.

    On voit qu’il y a beaucoup de filles dans la salle, ce n’est pas trop dur de combattre les garçons ?

    Il y a de plus en plus de filles qui viennent pratiquer le Jiu-Jitsu, surtout maintenant qu’il y a la grande salle Tahitian Top Team. Après les garçons ne nous font pas peur. Moi j’ai combattu pleins de fois contre eux, et j’arrive à les battre. Il n’y en a qu’un seul que je n’ai jamais réussi à battre ! (rires) C’est Teiki Taurua, en ancien de Vénus qui est maintenant à la TTT. Il est très fort !

    Affronter les garçons ne lui fait pas peur.
    Affronter les garçons ne lui fait pas peur.

    Est-ce que tu souhaiterais dire un mot ?

    Oui, je voudrais remercier mon coach, Marere Coquil, et sa femme pour tout ce qu’ils font pour nous, de nous faire voyager, de nous entrainer… Je voudrais aussi remercier Dany pour cette nouvelle salle. Et enfin un grand merci à ma famille et mes amis pour leur soutien. Mes parents et ma petite sœur sont venus avec nous ici à Los-Angeles pour nous supporter.

    Enfin Sarry, quel message tu souhaiterais donner aux filles qui aimeraient faire du Jiu-Jitsu ?

    Venez faire du « Jiut » les filles, cela va vous aider dans votre vie. Vous aller faire du sport et c’est carrément top ! (rires)

    Suivez nos Aito à l’international sur votre site www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »