• Portrait – Jiu-Jitsu : Kaua’i Coquil, un jeune Aito plein d’avenir dans le monde du Jiu-Jitsu !

    Kaua’i Coquil, 13 ans, est un grand gaillard de la jeune génération des Tahitians Top Team. Il pratique le Jiu-Jitsu depuis l’âge de 6 ans. Fils de Marere Coquil, champion et entraineur reconnu au Fenua, il commence ce sport forcé par son père. Mais aujourd’hui il ne regrette rien et « adore » tout dans le Jiu-Jitsu. Champion du monde en titre, notre jeune Aito est aux Etats-Unis avec la délégation tahitienne pour participer à ses 3ème championnats du monde, et défendre son titre. La compétition débute demain samedi 12 novembre. Sportstahiti a recueilli son témoignage à chaud pendant l’entrainement :

    Les championnats du monde de BJJ 2016
    Les championnats du monde de BJJ 2016

    Ia ora na Kaua’i, malgré ton jeune âge, tu es déjà un combattant chevronné ?

    Ben j’ai fait beaucoup de compétitions locales, et 2 compétitions internationales. Là, demain j’attaque ma troisième compétition à l’étranger. J’ai commencé le Jiu-Jitsu très jeune, à cause de mon papa. Et maintenant c’est fini, je suis dedans à fond. J’aime tout ! Le feeling, le sport, les compétitions…

    A l'entrainement.
    A l’entrainement.

    Tu es champion du monde 2015, raconte nous un peu comment ça c’est passé ?

    C’était ma deuxième participation aux mondiaux et j’ai remportais l’Or, après avoir combattu contre des américains, mexicains, et brésiliens. C’était très difficile parce que le niveau est élevé aux Etats-Unis. Et pour moi ce sont plus les combattants américains qui sont dur à battre, comparés aux brésiliens.

    Quels sont tes points forts et tes points faibles selon toi ?

    Mon avantage à moi c’est le physique ! Ca doit être dans les gênes. (sourire) Par contre mon gros défaut c’est le manque de cardio. Je ne suis pas trop cardio malheureusement.

    Malgré son jeune âge, c'est un combattant impressionnant.
    Malgré son jeune âge, c’est un combattant impressionnant.

    Comment tu t’es préparé pour cette compétition ?

    Je me suis entrainé tous les jours, du lundi au samedi. Le lundi, mardi, jeudi on a fait une heure d’entrainement. Le mercredi 3 h d’entrainement. Le vendredi 5 h d’entrainement et enfin le samedi on finissait avec 4 h. Dimanche c’est repos ! Pendant les entrainements on a travaillé beaucoup la technique. On révise pour maitriser, et on apprend de nouvelles techniques aussi. Après on a fait beaucoup de travail pour améliorer notre physique et notre cardio avec les copains de la salle. Et on a aussi fait du Cross-Fit le samedi.

    Le physique, son point fort !
    Le physique, son point fort !

    Du coup objectif : Ramener l’Or encore ?

    Voilà, arriver encore premier. Je me suis entrainé dur pour ça ! Ca va être difficile mais on est tous prêts. Et je sais que les américains nous attendent et qu’ils voudront surement une revanche de l’année dernière. Mais je reste confiant.

    Enfin Kaua’i, est-ce que tu souhaiterais dire un dernier mot ?

    Oui, je voudrais remercier mon papa, Marere Coquil, pour ses entrainements, ses conseils et tout ce qu’il fait pour moi. Et un grand merci à ma maman pour son soutien. Surtout qu’en plus c’est elle qui a cotisé pour payer nos billets à mon papa et moi ! (sourire).

    La sélection jeune de la TTT.
    La sélection jeune de la TTT.

    Les 18 jeunes loups de la Tahitian Top Team débutent la compétition des championnats du monde demain samedi 12 novembre 2016. Les autres clubs de la délégation tahitienne et les adultes qui se sont inscrits affronteront les meilleurs mondiaux dimanche 13 novembre.

    L’ensemble du Fenua est derrière vous !

    Suivez nos Aito à l’international sur votre site www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »