• Portrait : Hiromana Flores-Nena, « on a trouvé une bonne cohésion cette année »

    Hiromana Flores est déjà bien connu dans le monde de la rame. À seulement 24 ans, le jeune rameur a déjà un palmarès impressionnant ! Il est déjà Champion de Tahiti, de Polynésie et du monde de Kayak U 23, excellent rameur en va’a ho’e (souvent dans le top ten aux « Te Aito“ et « Super Aito ») et rameur de Shell va’a depuis 4 ans. Suite à la victoire de l’équipe lors du défi va’a news, sportstahiti.com est allé à la rencontre Fa’ahoro de la team au coquillage.

    26032016-IMG_2252va'a

    • Depuis quand est-ce que tu rames ?

    « Ça fait huit ans que je rame. Ma mère était championne de rame, je la vois ramer depuis tout petit, on peut dire que j’ai baigné dedans. J’ai commencé les compétitions à 15 ans pour les championnats du monde de sprint de 2008. J’ai voulu me confronter au niveau international et j’ai été sélectionné. Suite à ce résultat je me suis lancé. Je suis chez Shell Va’a depuis quatre ans. »

    • Quelle est la compétition qui a le plus d’importance pour toi ?

    « Pour moi la plus importante est la Hawaiki Nui bien sûr ! Si tu gagnes cette course, c’est presque comme si tu avais gagné toute l’année. C’est la dernière, la plus grande et la plus belle des courses. C’est aussi la plus prestigieuse. En plus, si tu perds, ta revanche, tu ne la reprends qu’au Défi Va’a News l’année d’après, donc il faut vraiment tout donner ! »

    • Quels sont les objectifs de Shell Va’a pour cette saison ?

    Notre objectif, ce sont les grandes courses de cette année. Il y a eu le défi va’a news, bientôt le Heiva, le Fa’ati Moorea, il y a aussi la Molokai. Cette année si on gagne, ça va être la dixième fois. Bien sur, il y a la Hawaiki Nui. Sinon, sur un plan personnel, cette année serait le « Te Aito » et le « Super Aito ». J’ai toujours eu un résultat dans le top ten, J’aimerais au moins y rester cette année.

    • Comment vous êtes-vous préparés pour le défi Va’a News ? Vous avez changé quelque chose ?

    « Pour la Va’a News, on était prêts physiquement, tout ce qui a changé c’est notre récupération. Au lieu de s’entrainer jusqu’au jour-j, on a calmé les entraînements une semaine avant. D’habitude on est toujours dans le rush. C’est ça qui fait la différence d’après moi. Par ailleurs, ça fait deux ans qu’on tourne avec notre nouvelle équipe composée de jeunes. La première année ça n’avait pas très bien marché, mais on s’est bien amélioré. On a trouvé une bonne cohésion maintenant. »

    • Un dernier mot ?

    « Je remercie tout le staff de Shell, notre patron Albert Moux qui nous suis de près et tous ceux qui nous soutiennent. Enfin, je souhaite une bonne saison à tous les clubs de Va’a ! »

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »