• Portrait – Eddy Bellais :  » La victoire dans le sang, c’est de famille « 

    Jeudi 06 Juillet 2017 – Il n’y a pas de doute, « Les chats ne font pas des chiens » comme le prouve le jeune champion de Boxe thai et de boxe, Eddy Bellais. Regard imperturbable sur le ring, coups impitoyables face à l’adversaire, SPORTSTAHITI est allé à la rencontre de cette petite machine de guerre, bien rodée ! Interview :

    Lors de sa victoire durant la soirée Muay Thai du Tini Thai Boxing fin juin.

    Peux tu te présenter ?

    Je m’appelle Eddy bellais et je pratique de la boxe thaï et de la boxe anglaise.

    Depuis quand et pourquoi ?

    Ça fait depuis 8 ans maintenant, ce qui m’a poussé à faire ce sport c’est lorsque je voyais mes cousins en faire, ça m’a donné envie d’essayer et en plus c’est de famille alors on est obligé de suivre la tradition.

    Qu’est ce que tu aimes le plus dans ce sport ?

    Ce que j’aime le plus dans ce sport, c’est le fait de voyager et de rencontrer d’autres adversaires meilleurs que moi et plus important la victoire lorsque tu gagnes.

    Ton meilleur souvenir sportif ?

    Mon meilleur souvenir ? C’est lorsque j’ai gagné ma première ceinture TBA à l’international. Ça c’est passé en Nouvelle-Zélande à whakatane. C’était contre un adversaire très coriace, il s’appelle Jonny Clapperton, il était très grand, au moins 1,90m presque 2 mètres et aussi c’était un des champions là bas, pour moi c’était mon meilleur souvenir car j’en ai ramassé avec lui, j’avais des bosses partout sur le visage mais bon, la victoire était là.

    Si tu ne faisais pas ce sport, tu aurais aimé faire quoi d’autres ?

    Si je n’avais pas fais ce sport, j’aurais aimé faire du foot parce qu’avant de faire de la boxe thaï, je faisais déjà du foot, pas dans un grand club mais bon juste pour faire passer le temps quand j’étais petit.

    Quels sont tes objectifs 2017 ?

    Pour 2017, on a prévu d’aller au Championnat « Asian Games » qui se déroulera au Turkménistan, le 20 septembre. Ensuite on a prévu d’aller en Australie pour participer au « Knee of fury » en Novembre.

    Moins de 2 minutes de combat plus tard

    Que représentent tes tatouages ?

    Tout d’abord celui qui a fait mes tatouages s’appelle Steeve Faara. Pourquoi j’ai fait mes tatouages ? Tout d’abord parce que j’aime me faire tatouer et c’était aussi pour mon premier combat contre un Néo-zélandais ici à Tahiti. Ça s’est passé en 2015 et c’était contre Duncan Macintosh. Celui sur le pectoraux gauche en haut avec la fleur de lotus, c’était pour mon premier combat ici à Tahiti pour une ceinture, celle du 24 juin 2017.

    Un avenir prometteur se dessine pour notre Aito, SPORTSTAHITI lui souhaite une bonne continuation !

    Notre galerie photo :

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »