• Portrait – Christian Wang Sang : Un coach sportif qui vient de loin

    Mercredi 28 Décembre 2016 – Dans notre rubrique sport business cette semaine, découvrez le portrait de Christian Wang Sang. Ce passionné de musculation n’a pourtant pas toujours arboré la silhouette athlétique qui le caractérise. Depuis sa transformation, le jeune Tahitien s’est donné la mission de changer les habitudes alimentaires et sportives des Polynésiens.

    15725810_1212333248846656_870337414_o

    Qu’est ce qui t’a poussé à changer de travail ? 
    « Pour comprendre, il faut retourner à mes 17 ans lorsque j’ai commencé la musculation en salle, d’abord occasionnellement pour un souci de santé car j’étais en obésité morbide, jusqu’à en être un mordu et passionné un an après. »

    Qu’est ce qui a provoqué le déclic ?

    « À l’époque, j’étais dessinateur – projeteur dans un bureau d’étude en génie-civile. Chaque jour, j’avais ma séance quotidienne, mais au fil du temps, je me rajoutais des séances en fonction de mes objectifs. Je me suis rendu compte que je pouvais aller en salle de musculation deux voir trois fois par jour. Je passais plus mon temps à faire du sport et à vivre dans la salle que travailler ! Lorsque la formation BPJEPS s’est ouverte sur le territoire et que les épreuves de sélections ont débuté, je me suis dit que si je voulais changer ma vie et faire de cette passion un métier, c’était maintenant ou jamais ! Ça a été là mon déclic ! J’ai donc décidé de démissionner et de me lancer malgré la routine que j’avais et le travail stable que certaines personnes rêveraient d’avoir, j’ai tout plaqué ! »

    15748290_1212334865513161_1419818209_o
    Comment s’est déroulée ta formation ?
    « Il y a eu une formation de BPJEPS sur une durée de 10 mois environ. Elle est composée de cours communs aux 2 mentions (anatomie, fonctionnement physiologique du pratiquant ainsi que ses caractéristiques), de cours spécifiques à la mention C (formations LES MILLS, prise en charge d’un cours de fitness, relation musique/mouvement). Les cours spécifiques à la mention D, qui me semble être la plus exigeante, se tournant davantage sur la prise en charge d’une personne en coaching. Cette formation consistait à nous donner les bases du métier et à exercer en toute sécurité sans risque de blesser et en préservant l’intégrité des personnes. »

    15725895_1212333282179986_1378689572_o

    Qu’est ce qui te fait te lever chaque matin ?
    « Concrètement ce sont les résultats et la joie des personnes que tu suis. Lorsqu’ils voient leurs changements et qu’elles sont fières d’elles-mêmes, tu es le coach le plus content ! C’est cela le plus cadeau et qui te fait lever tous les matins. »

    Quels sont tes objectifs ? Au niveau du boulot
    « Continuer à porter et varier mes entraînements ! D’abord pour moi-même puis pour comprendre aussi et ressentir ce que cela fait sur soi avant de le donner aux gens. Toujours apprendre et de ne jamais rester sur mes acquis. Tahiti est le 1er pays ayant le plus de personnes obèses par rapport à sa population, ce qui est alarmant ! Je veux faire bouger mon Fenua, j’ai toujours pour objectif de faire mon maximum pour changer les mentalités, changer les mauvaises habitudes que les personnes adoptent, continuer à travailler avec des associations ou des mairies et participer encore plus à des événements sportifs.
    Après, sur le plan plus personnel, il y a l’émission  » Stay Focus  » saison 2 qui est en cours de discussion, et bien sûr j’ai des projets de business dans le monde du sport qui ne devraient pas tarder à se concrétiser, mais ça restera une surprise ! »

    15696779_1212333638846617_777888858_o
    Que conseillerais-tu à quelqu’un qui veut créer son business dans le sport ?
    « Le business du sport est en effervescence, de plus en plus de personnes se lancent dedans. C’est un monde assez fatiguant certes mais si on est bien motivé et passionné, il faut se lancer et ne jamais perdre son objectif en vue. Qui a tahiti, il y a de cela 2 à 3 ans était prêt à payer pour une prestation de coaching sportif ? Très peu de gens, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui car beaucoup plus de gens cherchent à se faire suivre sportivement. Je pense que depuis que l’on est sorti de cette formation on a su créer le besoin et répondre aux besoins en même temps, ce qui est une bonne chose en terme de business. »

    Des remerciements ?
    « Je tiens à remercier « sport & wellness tahiti » qui me soutient depuis le début en tant que sportif en complément alimentaire. Par la suite, je remercie mes autres sponsors qui me suivent dans ma carrière en tant que coach, à savoir 2XU TAHITI et NIKE SHOP TAHITI pour leurs vêtements sportifs, DAILY JUICE pour ses jus frais au quotidien et la Compagnie Agricole (CAP) pour tous ces ingrédients de fruit légumes bio et locaux. Des remerciements aussi pour ceux avec qui j’ai pu collaborer et qui m’ont suivi dans mes projets. Et bien sûr je remercie mes clients, ainsi que tous ceux qui me suivent sur STAY FOCUS.. À tous, un grand merci ! »

    Retrouvez les portraits de vos sportifs préférés sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »