• Portrait – Ariihoe Tefaafana, une belle victoire pour commencer la saison

    Jeudi 23 Mars 2017 – Ariihoe Tefaafana est un surfeur bien connu du paysage polynésien. Dès petit, il apparaissait déjà dans l’émission Ta’ata Tumu comme un espoir du surf. L’année dernière, il a remporté la dernière édition du Toa Na Maehaa, une compétition organisée par le champion et également local du spot Hira Teriinatoofa. C’est d’ailleurs contre ce dernier que Ariihoe a dû surfer en finale du Papara Pro. Retour sur sa victoire, survenue le jour de son anniversaire.

    Avec le recul, quel bilan fais-tu de cette finale ?

    « Quand j’y repense je me dis vraiment que ça n’a pas été facile, on connait tous Hira et on sait à quel point il surfe bien, spécialement sur le spot de Taharu’u. La seul idée qui me venait en tête durant la série était de gagner. Des fois, on a tellement envie de gagner qu’on fait n’importe quoi et j’ai donc du gérer tout ça. J’aurai voulu commencer la série un peu plus fort avec de gros scores mais j’ai été un peu trop pressé et à ce moment j’ai calmé le jeu car je savais que c’était déjà une première erreur. J’étais très confiant et je me suis dis qu’il fallait attendre la meilleure vague et faire ce que j’avais à faire. A mi-temps, on n’avait tous les deux pas encore eu de gros scores, j’ai calculé et je savais que deux séries de bonnes vagues pouvaient encore arriver. Ça n’a pas raté et à chaque fois que les séries arrivaient, Hira avait la priorité et donc je devais riposter sur la vague qui suivait la sienne. J’ai surfé à 200% et ça a marché. »

    Tu as gagné ta première compétition professionnelle, qu’est-ce que cette victoire représente pour toi ?

    « C’est un grand objectif atteint. Tout le monde sur le tour rêve de gagner une étape du WQS et pour moi c’est fait. Je suis fier d’avoir prouvé que j’ai pu le faire et surtout le faire pour ceux qui me soutiennent et qui ont cru en moi depuis le début. En plus, le fait de gagner sur le spot où tu as fait tes débuts et qui t’a vu grandir est un privilège. Deux semaines avant la compétition nous avons réussi à bloquer des extractions de graviers à l’embouchure et dans le spot, je pense que Taharu’u m’a rendu grâce de l’avoir préservé. Mauruuru te atua. »

    Est-ce que cette victoire t’a donné de nouveaux objectifs ?

    « Oui car commencer la saison avec une victoire c’est très satisfaisant maintenant il ne reste qu’à bien la terminer. Je sais que sa ne sera pas facile mais je me sens près et motivé pour cette année. »

    Quels sont-ils ?

    « Mon objectif pour le moment est de préparer au mieux les championnats du monde ISA qui arrive à grand pas. Il aura lieu sur le spot de Biarritz en France en Mai. Après ça, je compte faire le maximum de WQS surtout en Europe et ensuite je finirai l’année à Hawaii pour un QS3000 et les primes. »

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

     

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »