• Pêche : L’inoxydable Tepou NEHEMIA et le Rookie Aipitaroi ARIIHOHOA prennent les devants

    © Rahiti Buchin

    Jeudi 5 décembre – Ils ont 30 ans de différence (54 ans pour Tepou) mais ils excellent tous les deux en pêche sous-marine : Tepou NEHEMIA, qu’on ne présente plus, à encore prouver qu’il fait partie des meilleurs en passant le cap des 10 prises sur 2 zones très difficiles. Expert de l’agachon et du hoa (technique qui consiste à attacher son leurre à l’avant de son fusil), il a encore sorti des bonifiées durant les 2 journées. Débordant d’humilité, toute la communauté de la pêche sous-marine lui voue un respect bien mérité.

    Tepou NEHEMIA 54 ans et toujours au top

    Quant à Aipitaroi, il a commencé la compétition par équipes il y a 2 ans et ce week-end, il s’agissait de ses premières compétitions en individuel. Aussi humble et respectueux que Tepou, Aipitaroi ARIIHOA a réussi à gagné la deuxième manche sur Faa’a et se classe 2ième au classement provisoire à seulement 24 ans. Le prodige de Rangiroa a pêché avec les Raira, ma’o tore et ‘arava de Faa’a comme chez lui dans les passes de Tiputa ou Avatoru.

    Aipitaroi ARIIHOHOA le phénomène pa’umotu

    Samedi 30 décembre entre la passe de Taunoa et la pointe Venus :

    La zone est difficile et le cap des 10 prises est un objectif pour pouvoir espérer se classer. Tepou NEHEMIA reprend le même cap que lors de la dernière compétition où il avait gagné. Sur le haut-fond en face du Tahara’a, il travaille le poisson, l’accroche à son hoa et quand le poisson peine à venir, il tourne sur le haut fond et prend une prise par ci et là. Il sort bien sûr 2 comme à l’accoutumée et ses concurrents sont bien heureux d’apprendre qu’il a décroché 2 autres prises bonifiées (‘ō’eo)… A l’opposé de la zone, Steeve TETUANUI lui aussi bien connu du circuit, confirme aussi qu’il faudra encore compter sur lui. Il déniche de beaux ī’ihi, des tāpi’o soit près de 14 prises valables… juste une de moins que Tepou. Philippe PIRITUA, nouveau sur le circuit des individuels complète le podium de la journée avec une très belle pêche composé de va’u, mātavai,…. Coaché par Joel DROLLET, Philippe est resté sur le même spot pendant près de 6 heures et il a pêché essentiellement en profondeur.

    Premières compétitions en individuel aussi pour Philippe PIRITUA, auteur d’une belle pêche

    Dimanche 1 décembre : entre la passe de Papeete et le phare de Faa’a :

    Les 2 premiers de la veille foncent en direction de la passe de Papeete alors que le reste des équipes se dirigent vers le mārō. Cette dernière est très poissonneuse et si le courant est clément, ils peuvent espérer y faire de belles pêches. Malheureusement, sur place, un fort courant empêche la majorité des pêcheurs d’y faire de bonnes pêches. La plupart doit batailler contre le courant en attendant l’étale. 2 heures plus tard, le courant commence à faiblir et à changer de sens et Philippe PIRITUA, Dell LAMARTINIERE, Tiouan RONCIN et Aipitaroi ARIIHOHOA enchainent les apnées profondes. Tout le monde fait du poisson mais les douaniers locaux (raira) prennent leur quote-part. Le challenger venu des Tuamotu sort alors le grand jeu. Les raira il les connait et il sait comme piquer le poisson pour le ramener à la surface sans se faire taxer. Il sort au total 12 prises comme l’inoxydable Tepou avec encore des prises bonifiées. Steeve, régulier, complète le podium de la journée.

    2 autre manches au mois de janvier détermineront le classement du championnat de Polynésie 2019 et 2 autres supplémentaires (soit 6 au total) détermineront notre sélection pour les prochains mondiaux en Italie au mois de septembre 2020.

    Rahiti BUCHIN

    Parole à Aipitaroi ARIIHOHOA :

    Samedi, j’étais un peu malade et j’avais du mal à descendre, j’ai donc limité la casse en pêchant à la vague. J’ai fait 9 petites prises valables, ce qui est pas mal sur cette zone. Dimanche sur Faa’a, j’ai pris la direction du mārō où il y avait du poisson mais beaucoup de courant. Je me suis fait emporter jusqu’à la fin de zone ou j’ai fait de beaux mōre’o, māmaria et un nanue à la vague. Le courant a changé par la suite et je suis revenu au Mārō où avec Philippe on a pêché entre 30 et 40 mètres. Il y avait du poisson mais les raira étaient nombreux. J’ai l’habitude de pêcher dans ces conditions et on a une façon de piquer le poisson pour vite le ramener à nous et éviter qu’il soit mangé. C’est ce qui m’a permis de faire plus de poisson que les autres. Grâce à cette technique, j’ai sorti des kuripo, pāraha et karaua. Je suis très content de mes résultats et je remercie mon club Manaora de rangiroa, ma famille et tous nos sponsors qui ont permis ce déplacement. Nous serons présents pour les prochaines manches et pour les dernières qualificatives pour les Océania en équipes.

    Le classement :

    Classement 1er journée Classement 2em journée CLASSEMENT
      PROVISOIRES DES   2 JOURNEES
    COMPETITEURS CLUB Points définitifs Pourcentage CL Points définitifs Pourcentage CL Points définitifs Pourcentage cumulé CL
    TEPOU NEHEMIA NUUROA 1827,15 100,00 1 1412 93,65 3239,15 193,65  1
    ARIIHOHOA AIPITAROI AS MANAORA 952,15 52,11 7 1507,7 100,00 2459,85 152,11  2
    TETUANUI Steeve TE HORO ITI 1573,1 86,10 2 994,4 65,95 2567,5 152,05  3
    PIRITUA PHILIPPE MAOTI 1482,8 81,15 3 888,15 58,91 2370,95 140,06  4
    LAMARTINIERE DELL TEFANA 1091,2 59,72 5 782,9 51,93 1874,1 111,65  5
    RONCIN TITOUAN TEAM HEKE 1099 60,15 4 771,95 51,20 1870,95 111,35  6
    COWAN Tearii MAOTI 1061,7 58,11 6 566,25 37,56 1627,95 95,66  7
    BUCHIN RAHITI TEFANA 881,9 48,27 8 532,95 35,35 1414,85 83,61  8
    TAEATUA VAIHOARII MAOTI 630 34,48 9 438,4 29,08 1068,4 63,56  9
    TAUREI ROWAN TEFANA 421,3 23,06 10 464,2 30,79 885,5 53,85  10

    Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »