© Air Tahiti Nui

Lundi 15 février – Après une année 2020 compliquée, l’ambassadrice Air Tahiti Nui Flore Hani a démarré 2021 par une belle victoire obtenue vendredi lors de la soirée Legacy Fighting Alliance qui s’est déroulée dans le Kansas, aux Etats Unis. Ce combat professionnel en trois rounds de cinq minutes qu’elle a remporté par décision unanime était accessible à travers la plateforme UFC fight pass.

2020 a été une année particulièrement difficile pour la combattante de 34 ans Flore Hani puisqu’elle a dû gérer trois annulations de combats pour diverses raisons, dont une en raison d’un test positif à la Covid 19. Mais apprendre à gérer les coups durs fait partie de sa préparation, elle a donc continué d’avancer en se rendant aux Etats Unis en décembre pour reprendre l’entrainement.

Ses efforts ont payé puisqu’elle a pu enfin combattre et s’imposer. Elle était opposée à l’Américaine Valérie Soto, une combattante plus jeune qu’elle (23 ans) mais ayant plus de combats en arts martiaux mixtes au compteur qu’elle. Cette victoire par décision unanime (29-28, 30-27, 30-27) lui permet d’envisager la suite de l’année 2021 avec optimisme. Elle comptabilise à ce jour trois victoires pour une défaite et vise désormais une quatrième victoire.

Parole à Flore Hani :

Ton analyse du combat ?

« Mon ressenti c’est que j’ai dominé sur chaque round même si le premier a été assez serré. J’ai toujours besoin de sentir l’adversaire au départ mais j’ai vite compris qu’elle aurait plus ou moins le même rythme. J’ai pris le dessus au niveau du striking par rapport à mon expérience en boxe. Une très bonne combattante avec du répondant, avec prudence j’ai su répondre à ce qu’elle a pu faire. »

Quas tu pensé de ton adversaire ?

« Je savais qu’elle n’allait rien lâcher mais elle m’a surprise par l’amélioration de son striking par rapport aux vidéos de ses derniers combats. Elle a proposé une super opposition et nos styles se sont bien complétés. Elle est très jeune, je pense qu’elle a du potentiel même si elle a plus de combats en MMA que moi qui ait plus d’expérience en boxe. »

Quelques mots sur cette organisation et ton statut actuel au niveau professionnel ?

« Cela faisait un moment que cette ligue Legacy Fighting Alliance voulait me faire combattre mais cela ne s’était jamais fait en raison d’annulations. Je suis toujours sous contrat avec Invicta FC, je peux combattre dans les deux organisations, cela me va. LFA c’est une tribune sur UFC fight pass et c’est important pour moi d’avoir accès à des combats sur une plate-forme comme celle-là. »

Les perspectives, objectifs à venir ?

« J’ai choisi de me focaliser sur une étape à la fois, la prochaine c’est d’avoir un autre combat assez rapidement. Si je pouvais combattre en avril ce serait bien, histoire de pas perdre le fil, j’aimerais bien passer à quatre victoires pour une défaite. »

Dernier mot, remerciements ?

« Un grand merci à Air Tahiti Nui, Nike et Vaima Sport, Women of combat, Cryo Mana, DFM du groupe Sodiva. Merci également à Avaro Neagle qui fait beaucoup pour moi et pour la salle sphere MMA. Merci à tous les gens qui m’envoient leur mana depuis la Polynésie. Je remercie Jean Éric mon énergeticien et Jean Rausis mon préparateur mental avec qui je travaille à distance. La construction de ma nouvelle salle avance, j’ai hâte de pouvoir annoncer une date d’ouverture et surtout d’annoncer l’ouverture de 10th Planet Tahiti qui sera une grande première au niveau du ju-jitsu nogi en Polynésie française. »

Suivez l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.