• MMA: « Epic Fighting 27 » – Confidences de nos aitos !

    Nos gladiateurs des temps modernes sont arrivés mercredi 19 novembre au fenua, ils ont été accueillis par leurs familles et leurs partenaires d’entraînements, les membres du Islanders MMA et du Te Niu Papa Maohi à l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Après les avoir suivis tout au long de leurs périples l’équipe de sportstahiti.com s’est rendu sur place pour recueillir le récit de leurs aventures. Nos aitos se sont confiés :

     Interview avec Tamahau McComb:

    Comment s’est déroulée l’aventure là-bas?  

    « Tout d’abord notre intégration dans la team MMA Arena s’est très bien passée, c’est une superbe équipe on a eu une bonne entente jusqu’au bout. On a bien rigolé mais on a bien souffert aussi ensemble (rire). Sinon par rapport aux entraînements, c’est vrai qu’ils sont encore en avance sur nous. Lorsque le coach nous donnait les consignes, il n’y avait pas de blabla, on devait répéter sans cesse les combinaisons et on s’est surtout appliqué sur la lutte, le ground and pound… En plus de cela tous nos sparring partners sont des habitués de la cage dont la plupart évoluent en pros donc ça a bien relevé le niveau de notre petite équipe tahitienne. »

    – Raconte nous le combat!   » Ma tactique c’était de partir en strike (série de percussions pour chercher le K.O.) pour créer une opportunité de l’amener au sol et c’est ce qui s’est passé!  Dès le coup de gong, je suis allé vers lui et j’ai enchaîné une série gauche-droite, low kick à plusieurs reprises pour qu’il n’attrape pas mes jambes et m’amène au sol. Mes coups l’ont obligé à venir me chercher en take down mais j’ai enroulé sa tête avec un bras, tout en le frappant avec mon autre poing. Ca s’est tout de suite fini au sol, il ne pouvait plus dégager sa tête il a dû subir mes assauts. J’ai gagné par étranglement et ground and pound, le combat a duré 1mn’ 58s’. »

    1497941_973994722617260_2518248404130837923_o
    Tamahau fait son entrée en cage!

     Interview avec James Horoi Morohi:

     A ton départ vers les Etats-Unis on ne t’a jamais vu aussi affuté, tu avais une revanche psychologique à prendre, c’est ça?

    « Oui c’est vrai, j’ai fait beaucoup de sacrifices plusieurs mois avant de partir et j’ai suivi une grosse préparation physique et psychologique car je n’avais pas encore digéré ma défaite sur mon combat précédent en Nouvelle-Zélande. J’étais vraiment parti avec mes collègues pour gagner et le soir du fight j’étais complètement en mode warrior. A l’entrée de la cage, pour moi il n’y avait plus d’autre échappatoire que vers la victoire. »

    Justement ton combat était le plus rapide de la soirée, résume nous le fight ! 

    « Tout d’abord avant le combat j’étais parti pour chercher le take down car c’étaient les consignes de nos coachs mais dès le départ du combat mon adversaire était très nerveux et il est venu me chercher au strike. A ce moment là ça a fait comme un déclic dans ma tête je voulais montrer que moi aussi je pouvais être nerveux et prouver que les tahitiens aussi savaient cogner. Je suis entré dans son jeu et on s’est envoyé des gros échanges de percussions à pleine vitesse pendant une minute et finalement dans la même configuration que le combat de Tamahau mon adversaire est venu me chercher au take-down mais je l’ai parer et je l’ai tout de suite soumis sur une guillotine, le combat a duré 1mn’ 15s’. »

    Le "huuti" de la victoire pour James Morohi.
    Le « Huti » de la victoire pour James Morohi.

     Interview avec Raihere Dudes:

    Ca a été un combat éprouvant n’est-ce pas?

    « Oui, dans un premier temps ça a été difficile parce-que on a suivi des régimes assez draconiens et une semaine avant le combat on m’a demandé de prendre un peu de poids parce que mon adversaire viens des walterweight cet à dire les +77 kg et il n’a pu descendre que à 74 kg. Moi j’étais à 67 kg et j’ai pu monter à 69kg déjà là ça n’a pas été évident pour le corps mais c’est le n°2 je m’attendais à ce que ça soit un gros morceau. J’ai fais de mon mieux, j’ai été jusqu’à la fin on a fait un beau combat. Grâce à ce fight j’ai pu accéder à la place du n°4 de la  Californie  du coup c’est quand même une petite victoire et de toute manière je pense que tout défaite est bonne à prendre.« 

    Mon adversaire a beaucoup d’expérience au premier round il m’a beaucoup analysé, à chaque fois il a essayé de m’amener au sol. J’ai réussi à le contrer mais c’était difficile car il était très puissant. »

    – Vous vous êtes fait votre réputation là-bas. « 

    « Oui je pense qu’on a fait fort quand même. Tamahau et James ont mis le feu! Ils étaient en amateur mais ils se sont battus comme des champions. Pour eux, ils auront déjà des combats prévus au mois de mars et pour ma part j’ai réussi à signer un contrat avec des combattants de l’UFC alors pour moi c’est tout bénef’ mais vous en saurez un peu plus en temps et en heure. « 

    10676126_675745775872093_3937598628064283127_n
    Raihere en ground and pound sur son adversaire!

     Suivez tous les infos de nos combattants de MMA sur www.sportstahti.com!

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »