• Mata Are Race : Taaroa Dubois s’impose en maître sur cette 14e édition

    Mardi 23 Avril 2019 – Ce samedi 20 avril, malgré le long weekend pascal, l’épreuve phare de la 14ème édition de la Mata Are Race a rassemblé près de 200 rameurs V1 de Tahiti mais également de Moorea et des Raromatai. Parmi ces athlètes, de grands noms comme Manarii Flores, Taaroa Dubois, Maguerite Temaiana, Yoann Cronsteadt, René Avaepii, Hititua Taerea étaient présents pour participer à l’épreuve de 14.5km.

    Taaroa Dubois en grande forme.

    Après un départ fracassant lésant quelques uns dans le lagon dû à des accrochages, le peloton quitte le Parc Vairai en direction de la bouée de contournement à Sapinus. Les aito du V1 prennent immédiatement les avant-postes et donnent la cadence. Sur le parcours menant au Musée des îles, aucune attaque n’est lancée. On s’économise mais chacun marque et talonne de près. Certains, comme Manarii Flores en tête de course, ont ramé stratégiquement en marquant le favori et habitué des lieux, comme Taaroa Dubois.

    Sur le trajet du retour, ce dernier maintient le rythme avec l’objectif d’arriver le premier à la passe. Il arrive le premier à Taapuna où il tente « le tout pour le tout » en se lançant à l’intérieur pour attraper une vague. C’est finalement la mousse qu’il arrivera à surfer en prenant un peu d’eau dans son embarcation mais aguerri, rapide et en pleine forme physique, le aito de Punaauia écope rapidement pendant que son va’a glisse. Avec l’avance de 30 mètres qu’il s’est octroyé, il maintient l’écart sans jamais laisser sa chance à Tutearii Hoatua de le rattraper, ni à aucun autre d’ailleurs.

    Ainsi, le rameur de Shell s’impose en 01:11:27. Tutearii Haatua de la formation Maire Nui le seconde à 01:11:38 et Manarii Flores de l’AS Manutahi complète le podium avec un temps de 01:11:59. Une quinzaine de minutes plus tard de la première arrivée, l’infatigable championne Marguerite Temaiana a pointé à 01:24:09 ! Elle remporte le podium des vahine V1.

    Marguerite Temaiana, la plus rapide chez la dames.

    Jonathan Savigny récidive en K1

    Du côté de la quinzaine de kayakistes qui ont parcouru le même trajet de 14.5km, le champion de Polynésie Jonathan Savigny s’est révélé le plus fort et montré le plus rapide. Il exécute sa boucle en 01:06:50 et devance ses compatriotes de club, Jonathan Léon (2e, 01:10:38) et Kévin Mohi (3e, 01:11:05). La seule femme à participer à l’épreuve est la vétéran Sylvie Auger, âgé de 68 ans. Elle coupe la ligne d’arrivée avec le sourire à 01:36:19 de course.

    Jonathan Savigny récidive.

    Keoni Sulpice remporte l’épreuve sur son terrain de jeu

    Sur le parcours d’entrainement du jeune rider SUP Keoni Sulpice était dessiné un tracé de 7.5km de la 14e édition de la Mata Are Race. Les 37 rameurs SUP inscrits se sont élancés du plan d’eau du Parc Vairai en direction de la Passe de Taapuna pour aller contourner la bouée placée juste à l’extérieur et revenir au point de départ.

    Dès les premiers mètres, les ténors, Niuhiti Buillard, Enzo Bennett, Georges Cronsteadt, Keoni Sulpice et Ricky Aitamai se détachent, se marquent et puis rapidement un peloton de tête de 3 compétiteurs se forme avec Keoni Sulpice, Enzo Bennett et Georges Cronsteadt. Après de 2km de course, Keoni Sulpice creuse l’écart avec ses deux poursuivants avec un objectif en tête : arriver le premier à la passe. Le jeune phénomène du SUP maintient l’écart et arrive le premier à la passe de Taapuna.

    Après le passage de la bouée de contournement, sur son favori spot de surf, il se place dans l’intérieur de Taapuna et prend une vague. Ses poursuivants, eux, ne tenteront pas la même manœuvre sur le terrain de jeu de l’expert. Ils iront tout droit pendant que, porté sur sa massive vague, Keoni Sulpice se voit propulsé de plusieurs dizaines de mètres.

    Kéoni Sulpice restre maître dan son jardin.

    Sur le trajet du retour, il revient vers le Parc Vairai sans jamais être inquiété par ses poursuivants en maintenant l’écart sans le creuser. Les tentatives de Gorges Cronsteadt et d’Enzo Bennett seront vaines pour revenir sur lui. Keoni Sulpice complète son parcours avec 50 mètres d’avance sur son premier poursuivant et en un temps record de 00:49:45. Georges Cronsteadt qui avait chuté rapidement 2km après le départ se classe 2e et Enzo Bennett prend la 3e place de cette 14e édition.

    Du côté des dames, le podium vainqueur est composé de Vaimiti Maoni qui a franchi la ligne d’arrivée à 01:01:30 suivi de la championne Hinarii Yiou (01:02:03) et Marama Vahinemoea qui se classe 3e en 01:18:38.

    Le podium féminin en SUP.

    En prone, le champion de Polynésie s’attribue la première place

    Sur le même parcours des SUP, 9 compétiteurs prone ont pris le départ. C’est le champion Damien Troquenet s’est adjugé la victoire en 01:01:42 devant Pahoeani Tehei (2e, 01:02:20) et le junior Ariihau Bennett (3e, 01:02:22). La junior Hereiti Moro, âgée de 14 ans seulement, remporte l’épreuve chez les féminines en 01:12:48 devant Hinatea Danielou (01:14:09).

    Damien Tronquenet vainqueur en Prone.

    Les classements complets ici

    L’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    DTB

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »