• Lutte « WCT 3 » : des combats aux sommets

     

    Une fois de plus le troisième tournoi de lutte libre a connu un vif succès avec une participation en constante progression. Ce sont 56 compétiteurs, soit un de plus que la dernière compétition qui se sont affrontés afin d’arracher le titre de champion dans leurs catégories respectives. A l’issue de la journée trois trophées spéciaux ont été décernés ; au Team Islander MMA pour le club le plus représenté, à Loïc Tautu pour le combat le plus rapide et à Orirau Apeang pour le combattant le plus ancien.

     Image11

    Samedi 28 novembre, plus d’une cinquantaine de lutteurs étaient présents  dans le dojo de Vaitavatava à Papeete. On comptait la présence de nombreux athlètes issus de différents horizons sportifs dont la boxe, le judo, le karaté, le jiujitsu mais aussi le rugby et le surf. Plus d’une centaine de duels se sont enchaînés devant le public venu nombreux, parmi eux le président de la fédération Polynésienne de lutte et discipline associées, Hiro Lemaire, qui fait le déplacement spécialement depuis Huahine.

    Dans les finales, en moins de 74 kg, on assiste à une revanche de Tamahau Mc COMB contre Tumaui Nordman. Le Huahine Boy revenait à peine des états unis d’un entrainement intensif en MMA, qui a vraisemblablement porter ses fruits, Tamahau réussit à détrôner le champion de la catégorie sur un tombé.

    En moins de 86 kg, Jonathan Biarez, médaillé de bronze aux dernier Oceania, reste imbattable ! Il s’impose face à son partenaire d’entraînement Vaiarii Childs et conserve son titre.

    Image12

    Chez les les moins de 97 kg, pour la troisième fois consécutive TamateaTaataroa remporte le sacre, il s’impose face à Roumia Teinauri. Depuis l’année dernière le sociétaire du Teva JJ est en grande forme, il ne cesse d’enchaîné les victoires entre les compétitions de Jiu jitsu Brésilien, de grappling et de lutte libre.

    Chez les moins de 125 kg, on remarque une recrudescence dans cette catégorie avec 16 concurrents engagés, « ça fait 20 ans que je m’investis dans le judo en Polynésie, j’ai rarement vu plus de dix gars s’inscrirent dans une catégorie comme celle –ci, alors qu’ici dans une activité qui vient de s’implanter sur le territoire, il y en a une quinzaine en lice. C’est impressionnant ! » nous confie David Proia directeur technique de la FPLDA.

    Image17

    Ce sont donc deux titans qui ont croisé le fer dans cette finale, d’un côté, le pilier du club d’Arue de Rugby, Jean Tautu, et de l’autre, l’ancien boxeur professionnel Orirau Apeang. Les poids lourds on fait le spectacle, et c’est finalement Jean Tautu qui a eu raison de son adversaire.

    Image15

    Il restera encore une journée pour composer une sélection qui sera représentée lors des Oceania, le 11 et 12 mars prochains à Hamilton en Nouvelle Zélande. A ce jour on peut confirmer 3 places pour ces Oceanias avec Tumaui Nordman, Jonathan Biarez et Tamatea Taataroa. Une éventuelle 4ème place serait proposée à Tamahau McComb compte tenu de ses belles performances.

    Découvrez tous les résultats dans le fichier joint

    F.P.L.D.A. W.C.T. N°3

    Image18 Image16

    Suivez toute l’actualité sportive du fenua sur www.sportstahiti.com !

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »