• Lutte « Trophée Ray » : Les slams étaient au rendez-vous

    Ce samedi 2 juillet 2016, une cinquantaine de « wrestlers » ont pris part au « Trophée Ray », un tournoi de lutte libre qui se déroulait pour la première fois dans la salle Maco Nena à Tipaerui. En effet, depuis l’année dernière la fédération polynésienne de lutte organisait ses compétitions dans le dojo de Vaitavatava. Victime d’un succès grandissant, le comité organisateur a dû trouver une salle plus grande pour accueillir les athlètes et amateurs de la discipline.

    Ce sont les juvéniles qui ont lancés les hostilités avec les -70 kg et -86 kg qui ont été remportés respectivement par Emana Lehartel et Tunoa Sandford. Chez les séniors, après un combat de MMA difficile à San Diego, Tamahau McComb fait un retour tonitruant au fenua puisqu’ il a remporté deux compétitions de Beach Wrestling, en -75 kg mercredi dernier à Papara et hier dans la catégorie Open à Mahina. Lors du trophée Ray, malgré une blessure à la cheville, le « Huahine Boy » n’a pas eu froid aux yeux en s’alignant dans deux catégories différentes.

    Chez les – 70kg, il s’impose en finale face à Julian Schlouch et dans le dernier duel des -75kg, il se retrouve une fois de plus devant son plus grand rival et ami, Tumauiroa Nordman, l’actuel champion en titre d’Océanie. A l’issue de la rencontre, c’est Tumauiroa qui décroche la victoire sur un tombé (les épaules restent collées au sol au moins 2s’).

    En – 86kg, c’est le représentant de Moorea Jonathan Biarez qui s’est hissé sur la première marche du podium suivit de Mickaël Lisan et Breeze Childs à leurs deuxième et troisième place respectives.

    En – 97kg, Tamatea Taataroa confirme sa suprématie avec un parcours sans-fautes en lutte et en Jiu-Jitsu durant toute cette saison. Pour rappel Tamatea a été médaillé de bronze au dernier oceania qui se tenait en Nouvelle-Zélande.

    Chez les -125kg, on assistait à une finale de haute volée entre Loïc Tautu et Henri Burns. Le combat s’est soldé sur la victoire de Loïc Tautu. Néanmoins « le chasseur de géants », Henri Burns reprend sa revanche en s’accaparant la première place dans la division des « toutes catégories ». A la fin de la journée le comité organisateur a décerné les titres de champions de Polynésie aux lauréats.

    Découvrez tous les résultats dans le fichier joint :

    Retrouvez quelques clichés :

    Suivez toute l’actualité sportive du fenua sur www.sportstahiti.com

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »