• Lutte «OWC 2016 Day2 » : Laure-Line l’a fait

    La team « Wrestling Tahiti » continue dans sa lancée en lutte gréco-romaine (objet de préhension : de la ceinture à la tête) pour les garçons et en lutte libre (tout le corps, objet de prehension) pour les filles. Une véritable moisson de médailles fut décrochée avec une en Or pour notre représentante de la lutte féminine à Tahiti, Laure-Line Lafille et des médailles de bronze pour nos deux gladiateurs Henri Burns et Loïc Tautu pour son doublé.

    Ce samedi 12 Mars 2016 à Hamilton, la compétition a débuté aujourd’hui en lutte libre pour Laure-Line. Celle-ci s’est illustrée  de la plus belle des manières en accomplissant son exploit celui d’obtenir la médaille d’or. Elle s’est vue opposé à une tongienne expérimentée dans la discipline qui lui a donné du fil à retordre. C’est avec un excellent début de combat que Laure-Line prit le sujet en main en s’octroyant un écart de point confortable avant le tombé judicieusement installé. L’impossible n’est pas polynésien, elle ouvre les portes à de nombreuses féminines qui on l’espère suivront ses pas.

    IMG_1226
    Loïc Tautu et Henri Burns, médaillés de bronze chez les Heavy Weight

    Un véritable pugilat en Gréco-romaine

    En – 125 kg, c’est une fois de plus un duel 100% tahitien qui a lancé les hostilités, opposant les deux frères Tautu au bout duquel Loïc s’impose. En parallèle sur l’autre tapis, notre chasseur de géant Henri Burns affronta un tongien, c’est sans difficulté qu’Henri réalise le « tombé ». Pour la suite la difficulté monte d’un cran, il fait face à la tête de série des Palau. Après une joute sans merci, l’expérience a eu raison. Henri gagne sa médaille de bronze face à Jean Tautu.

    La performance de Loïc sur sa deuxième journée est éloquente, après avoir battu son frère il affronte l’un des leaders du groupe néo-zélandais qui s’impose avec peine. En revanche notre aito a su se recentrer afin d’envisager la médaille de bronze. Cependant celle-ci restait dans le viseur du camp néo-zélandais mais Loïc a su s’en accaparer en plaçant sa lutte. Sa puissance et sa force ont pris le dessus dès l’entame du combat empêchant toute expression technique du néo-zélandais. Cette très haute performance rejoint celle de nos deux médaillés d’or.

    IMG_1214

    Découvrez notre galerie photo :

    Suivez nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »