• Lutte : Henri Burns bat le champion de Nouvelle-Zélande à Auckland

    Henri

    Ce week-end notre Aito Henri Burns a fait trembler la terre d’Aotearoa, en battant à Auckland le champion national de Lutte Aaron Lehauli lors de la Balmoral Lee Gar Fight Night 1. Henri  remporte son combat grâce à un « tombé », qui consiste à mettre son adversaire sur le dos à plat pendant plus de 3 secondes. « En Lutte, le tombé équivaut à une soumission en Jiu-Jitsu » souriait le champion. Retour avec lui sur cette belle victoire.

    Henri
    Son adversaire © Henri Burns

    Ia ora na Henri, félicitations pour ta victoire, comment ça c’est passé pour toi ?

    Ia ora na le Fenua ! Mon combat c’est déroulé en lutte chez les moins de 125kg. J’étais opposé au champion néo-zélandais Aaron Lehauli, qui est le « big champ national » en ce moment ! Le combat c’est plutôt bien passé, j’étais confiant. Et je réussis à le faire tomber au deuxième round pour gagner le combat.

    Ce qui a bien marché pour moi, ce sont mes « takedowns » (projections de l’adversaire au sol) en « single & double legs » (en prenant 1 ou 2 jambes). Mais je pense ce qui a fait la différence c’est surtout ma patience durant le combat. J’ai vraiment attendu qu’il fasse une erreur avant de m’engouffrer dans la faille et pouvoir le faire tomber.

    Henri
    Avec le trophée en soutien à Tehani Tama Burns © Henri Burns

    Qu’est ce qui a été le plus dur pour toi ?

    C’était vraiment la température, parce qu’il fait froid ! (sourire) Mais sinon tout le reste s’est bien passé, j’étais confiant et j’avais les bonnes personnes autour de moi.

    Quels sont tes futures objectifs ?

    La semaine prochaine j’ai une compétition de Jiu-Jitsu brésilien, suivie d’un combat en Mixed Martials Arts fin août. Ensuite je pars pour le Turkménistan représenter l’Océanie et le Fenua aux « Asian Indoors and Martials Arts Games » au mois de septembre.

    Mon objectif principal est de vraiment continuer sur ma lancée en gagnant tous les combats que je peux faire, et dans toutes les disciplines. C’est pour pouvoir accomplir mon rêve d’enfant, qui est de pouvoir rentrer dans une des grosses organisations de MMA comme l’UFC ou le Bellator. Je garde cet objectif en tête en faisant tout mon possible pour y arriver.

    Henri
    Le champion est bien entouré ! © Henri Burns

    Enfin champion est ce que tu as des remerciements ?

    Oui, je remercie tous mes sponsors sans exceptions, Air Tahiti Nui, Toa Faa’a, Yoan Buchin, OPTBreak PointNike Vaima SportTahitian Spartan, Tahitian Spirulina, JAC Pacific Massage, Papy et Mamy ou encore la mairie de Moorea-Maiao… Merci du fond du coeur. Merci pour tout le travail et l’aide que vous m’apportez. C’est un vrai plus pour mes compétitions. Un grand merci aussi à tous ceux qui me soutiennent, et une pensée spéciale à ma copine (sourire) !

    Suivez les performances de nos Aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »