• K1-Henri Burns : Le Aito de Moorea domine le champion d’Europe de la Discipline

    On ne le présente plus, Henri Burns, ce aito venu de Moorea est un combattant complet ! Aussi à l’aise sur les tatamis que dans une cage, il avait brillé il y a quelques semaines à l’Open de BJJ de Paris. Ce week-end c’est dans le ring que le guerrier a fait parler de lui.

    Lors de la « Nuit des Challenges » à Lyon, il se présente face au champion de France et d’Europe de K-1 : Steve Maniez. Si sa polyvalence aurait pu être sa faiblesse face à un spécialiste du pied-poing, Henri aura dominé de bout en bout le combat, faisant parler sa puissance et sa technique devant une salle comble. Après 3 rounds de 3 minutes, à l’annonce de sa victoire, il se lance dans un « paoti » endiablé, qui devient sa marque de fabrique ! Retour avec lui sur ce combat :

    Ia ora na champion, comment tu as vécu ce combat ?

    Le combat c’est bien passé. On a eu des échanges tout au long des 3 rounds et je suis monté en puissance au fur et à mesure. Mon objectif était de ne pas flancher car je savais que c’était le champion d’Europe et qu’il ne fallait pas faire d’erreurs. En plus j’ai su qui il était une semaine avant le fight (rire). Mais bon cela ne m’a pas forcément dérangé.

    Quel est ton bilan de cette année 2017 ?

    C’est un bilan positif pour moi cette année. J’ai atteint mes objectifs dans presque toutes les disciplines que j’ai fait, donc je suis content du résultat.  Et pour 2018, mon seul objectif est d’aller toujours plus loin et toujours plus fort !

    Un mot de la fin ?

    Un grand merci à tous ceux qui me soutiennent. Cette victoire est le résumé de toutes les années de sacrifices et de travail que j’ai fait ! Je voudrais avant tout remercier le Seigneur pour cela. Merci à tous mes Sponsors, Air Tahiti Nui, Eric Favre, Papi et Mamie Buchin, le Lingots d’Or Express, OPT, Nike, La commune de Moorea Maiao, Tahitian Spirulina, Tahitian Spartan, Noni Energy, Taimana Koss Import, Karyl et JAC Pacific Massage. C’est grâce à vous tous que je suis là aujourd’hui. Grâce à votre confiance et votre soutien. Sans oublier ma team de City Kick Boxing en Nouvelle-Zélande, et coach Karim Ould Mohand pour ce mois de préparation. Et j’insiste, Merci Eric Favre pour tout.

    Enfin je profite pour souhaiter à tous ceux qui me suivent un Joyeux Noel et une bonne année 2018, pas trop de bêtises pour les fêtes, et on garde le cap pour 2018. et merci à Sportstahiti de me suivre ! Oss !

    Suivez les performances de nos Aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »