• JJB – Teva Paulet en route pour les championnats de Polynésie de Jiut-Jitsu

    Jeudi 11 Mai 2017 – En décembre dernier, nous vous proposions de découvrir le portrait de Teva Paulet , un combattant aguerri et accompli qui n’a jamais fini de se lancer des défis. Âgé de 32 ans Teva a déjà à son actif, plus d’une vingtaine de combats et plusieurs titres en Muay Thai. Depuis un an et demi, il pratique également le MMA, la lutte et le Jiut Jitsu brésilien en compétition, Teva est un véritable mordu de sports de combat.

    Si en 2016, il a remporté en Jiu Jitsu Brésilien, le titre de champion du monde SJJF dans la catégorie « No Gi ceinture blanche » en -82kg, il a décidé depuis le début de l’année, de se concentrer pour le moment, uniquement sur cette discipline. Après avoir participé en début d’année à la « BJJ Contest 2 » où il a terminé 3e, Teva s’attaque cette fois à la Contest 3 et espère bien décrocher le titre de champion de Polynésie.

    Licencié dans plusieurs clubs, comme la team Arupa, Islander MMA ou encore la Team Arena, cette fois, c’est pour la Tahitian Top Team et la CSLG entraîné par Marere Coquill que Teva participera aux championnats de Polynésie de Jiut Jitsu du 13 Mai. Avant le grand jour, Teva s’est confié à sportstahiti pour vous parler de sa préparation.

    Teva s’entraîne depuis février avec ses copains de salle

    Il ne reste plus que quelques jours avant la Contest 3, comment te sens-tu ?

    « Physiquement je suis prêt, puisque je me prépare depuis le mois de février pour ce Contest. Je me sens bien. Mentalement, je suis prêt aussi, je suis dans ma bulle, c’est ma façon de rester concentré pour le combat, c’est important que je me sente bien si je veux espérer prétendre au titre de champion de Polynésie. Durant les derniers jours, j’essaie vraiment de rester concentré sur la compète, sans me blesser surtout lors des entraînements… C’est vraiment la période que je redoute un peu. Mais ça va, je me sens bien et prêt pour le combat surtout ! »

    Pour en arriver à ce stade de forme, tu as dû beaucoup t’entraîner ?

    « Effectivement, je me suis beaucoup entraîné ! Au total, on peut compter 2 mois d’entraînements intenses pour cette compétition. J’ai des entraînements assez poussés tous les jours que j’essaie de caser et de gérer au mieux entre mon travail et ma vie familiale. Je pense que je dois bien faire 4 heures par jours, 1 heure tôt le matin avant d’aller bosser et 2 à 3 heures le soir après le travail. C’est un minimum lorsque l’on a un travail à côté. »

    Il a beaucoup travaillé sa technique durant les derniers mois

    Parles-nous un peu de ta préparation ?

    « Déjà, je suis un régime depuis le début de ma préparation, j’ai dû passer de 78kg à 70kg pour remonter là, une semaine avant la compétition, à 73-74kg. Au cours de ma préparation, concrètement, j’ai dû limiter mes rations et manger beaucoup moins que d’habitude. Le fait de limiter mes apports en protéines et en féculents a fait qu’au niveau de ma forme physique, j’ai été au plus bas, à 2 semaines du Contest … Là, c’est la dernière semaine et c’est le moment de la recharge énergétique, la forme revient ! »

    Au niveau des entraînements, ça s’est passé comment ?

    « Pour cette compétition, j’ai beaucoup poussé, surtout au niveau de la préparation physique, renforcement musculaire, cardio training et beaucoup de technique. Je fais 3 jours en salle avec mon coach Marere et les copains. Les 2 autres jours, je m’entraîne personnellement soit à la maison, soit avec mes amis le midi. »

    Si pour le moment Teva est « focus » sur les championnats de Polynésie qui se dérouleront ce samedi 13 mai au complexe de Mahina, il a déjà un autre objectif en vue. C’est sur une compétition de Muay thaï que nous le retrouverons prochainement, face à un Néo Zélandais pour une ceinture… En attendant, rendez-vous donc samedi pour connaître les champions de Polynésie 2017 de BJJ.

    Retrouvez l’ensemble de l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »