• JJB : Tahiti arrache 52 médailles dont 22 en or au championnat du monde

    Comme nous vous l’avions annoncé dans notre précédent article, le week end dernier une trentaine de tahitiens issus de cinq clubs ont participé aux championnats du monde de Jiu jitsu Brésilien organisé par la SJJIF (Sport Jiu Jitsu International Federation) à Long Beach en Californie. Nos représentants ont glané pas moins 52 médailles dont 22 en or, 17 d’argent et 13 de bronze.

    12285793_10207570239872654_72247692_n

    La Tahitian Top Team présent sur tous les fronts

    Comme chaque année les « pit bulls » de la Tahitian Top Team étaient présents à ce rendez-vous international mais cette fois-ci, le club a mis les bouchées doubles. La TTT affichait un peu plus de 20 athlètes. Au moins un représentant par ceinture avec en plus deux dames et un groupe de 9 jeunes qui concourraient dans la catégorie des kids et des juvéniles. A l’issue des deux journées, le club de Fare Ute a raflé 35 médailles dont 15 en or, 11 en argent et 9 de bronze.

    12243307_941999855836189_2900581061028466564_n

    8 médailles dont 4 en or pour le team Phoenix

    Pour une première participation, le team Phoenix de Tahiti a réalisé une belle entrée en matière. Ils étaient 4 à représenter les couleurs du club avec Rufin Yune, Heifara Lai Ah Che, Matahiarii Tuheiava et Ariitu Tepa.  Leur coach Rufin Yune combattait en ceinture noire dans la division des master. En Gi,  il s’est offert une médaille d’or dans la catégorie des medium heavy weight et une d’argent en Open. En No Gi il décroche la troisième place.

    Heifara Lai Ah Che récolte une médaille de bronze en Gi ceinture bleue et Matahiarii Tuheiava se place sur la deuxième marche du podium en ceinture Mauve No Gi.

    12295336_915766491834735_2842527389248431634_n

    Après ses deux médailles d’or obtenue il y a quelques mois au North America Championship, Ariitu Tepa continu ses prouesses lors de ces championnats du monde. Dans la catégorie junior, ceinture blanche, il arrache trois médailles d’or. Malheureusement blessé à la cheville dans sa finale no gi, Ariitu n’a pas pu participer au Open No Gi. Ce jeune homme qui fêtait ses 17 ans dimanche dernier s’est offert 3 titres de champion du monde comme cadeau d’anniversaire.

    12283164_10207570237992607_92326458_n

    8 médailles dont 3 en or pour le Venus BJJ

     Le club de Mahina était également présent, quatre d’entre eux ont pu faire le déplacement avec le coach Mathieu Matuaiti dit « Kea », Hironui Tumarae, Tiria Atani et Teikikua Taurua. Il est important de rappeler que Kea est issu du club de la TTT et a accepté, depuis plus d’un  an, d’enseigner au club de Venus. A part « Kea » qui avait déjà participé aux Worlds tous les autres ont eux aussi fait leurs premier pas dans cette compétition. Teikikua Taurua se hisse sur la plus haute marche du podium en Gi et obtient une médaille d’argent en No Gi. Hironui Tumarae décroche deux médailles d’argent, Tiria Atani effectue une superbe performance en décrochant deux médailles d’or et une médaille de bronze. Et enfin « Kea » obtient une médaille de bronze en No gi.

    12274204_1202507126432684_3665875905705316536_n

    Tamahau McComb décroche la deuxième place

     The « Huahine Boy » qui s’entraine actuellement aux Etats-Unis pour améliorer son strike, en a profité pour  se frotter au gratin mondial du Jiut. Il était seul à représenter le Team Islander MMA lors de la deuxième journée en No GI. Il réussit à se hisser jusqu’en finale et décroche une médaille d’argent.

    La rédaction de sportstahiti.com tient à féliciter tous les combattants polynésiens pour leurs performances lors de ces championnats du monde.

    Suivez tous les résultats de nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »