• JJB : Maiti Charles décroche la médaille d’argent au PAN Pacific

    Mercredi 1er Novembre 2017 – Pour sa première sur la scène internationale, Maiti Charles (-76kg) a décroché une belle médaille d’argent en NO GI, ceinture bleue, lors de la Pan Pacific 2017, une compétition de la Fédération Internationale de Jiu-jitsu Brésilien (IBJJF). La Pan Pacific est une compétition qui prend de l’ampleur chaque année, car les « Pan » sont considérées comme une marque de notoriété dans les compétitions de la fédération IBJJF. Celle-ci est destinée à la région Asie Pacifique. Beaucoup de pays comme le Japon et aussi les pays de l’Est on fait le déplacement.

    Maiti Charles pour sportstahiti.com :

    Pourquoi être parti seul ?

    J’ai décidé de partir seul, car mon but cette année est de m’habituer aux compétitions de cette fédération qui est la plus prestigieuse et les règles sont spécifiques. Si je veux faire un jour un résultat sur les championnats du Monde de cette fédération, « Les Worlds » il faut que je m’y habitue.

    Comment t’es-tu préparé ?

    Je m’entraîne tous les jours dur pour  une compétition. Mon but, c’est la compétition. Donc, je n’ai pas de préparation spécifique, je vis comme ça et j’aime ça. C’est mon style de vie. M’entraîner dur pour être heureux ! Je me prépare à tous les niveaux : explosivité,  force et technique, le combat.

    Comment s’est passée la compétition ?

    La première journée en Kimono, j’ai fait deux combats. Le premier, je gagne par soumission. Le deuxième je perds par décision de l’arbitre. Alors que j’avais marqué les derniers points et mon adversaire avait aucun combat avant, je pensais gagner. L’arbitre lève la main de mon adversaire. J’étais dégoûté. J’ai compris que c’était une star du MMA Locale. Car là bas beaucoup de combattant pratique le MMA plus que le jiu-jitsu. J’avais envie d’abandonner, tout seul sans aucun coach, j’étais dégoûté et frustré car j’avais tout fait en sorte de gagner ce jour là. J’ai perdu 7kg en 1 semaine. Je me suis préparé dur. Mais ça fait partie du sport. L’échec, j’ai dû accepter la décision. Mais ce n’était pas fini, je me suis dit que je prendrai ma revanche en No GI alors que j’en pratique beaucoup moins. Lors de la 2ème journée de compétition, j’ai eu 3 combats dans ma catégorie et 2 en Absolut toutes catégories confondues. Cette journée était encore plus compliquée… Et il y avait encore plus de combattants de MMA que la veille. Je me suis dit que je devais prendre ma revanche. Mon premier combat était le plus dur j’ai affronté un francais du nom de Berthet Raphaël qui vit du MMA en Australie.
    J’ai gagné de justesse car il est très fort pour emmener au sol. Après ce combat, tout s’est bien déroulé j’ai pris mes combats comme ils venaient et je suis allé jusqu’en finale. Je perds en finale car j’ai laissé traîner ma cheville. J’étais trop confiant, je pense… A 30 secondes il a attaqué ma cheville, j’ai pas voulu taper,çà a craqué et l’arbitre à stopper le combat.

    Un dernier mot ?

    Je remercie mon club, mes amis d’entraînement, mes coach Dany Gérard et Taihia Maitere. J’avais besoin de partir seul pour me prouver que je pouvais arriver après tant de sacrifice et d’investissement c’était le moment de réussir, de travailler mon mental et de croire en moi. Je remercie ma famille et ma petite amie qui me soutiennent tous les jours.

    Suivez l’actualité sportive de nos Aito à l’international sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »