• Jiu-Jitsu : Tahiti sur le toit du monde aux Etats-Unis !

    Los Angeles, dimanche 13 novembre. Les championnats du monde 2016 de Jiu-Jitsu brésilien organisés par la Fédération International du Jiu-Jitsu Sportif (SJJIF) viennent de s’achever à Long Beach. Plus de 2 600 compétiteurs de plus de 45 pays, se sont affrontés en Gi et No-Gi sur les tatamis pour décrocher l’Or.

    Le Walter Pyramid de Long Beach accueillait les Championnats.
    Le Walter Pyramid de Long Beach accueillait les Championnats.

    Et la délégation tahitienne qui a fait le déplacement en force, a ramené pas moins de 81 médailles, dont 37 en or. Les tahitiens, menés par notre Aito Dany Gérard, permettent au Fenua de terminer à la deuxième place des nations en terme de médailles.

    Dany Gérard domine le Jiu-Jitsu mondial.
    Dany Gérard domine le Jiu-Jitsu mondial.

    Par ailleurs, le leader de la Tahitian Top Team (TTT) a de nouveau décroché 4 médailles d’Or et les titres de champion du monde en ceinture noire dans sa catégorie des super lourds et en open. Il a montré l’exemple aux jeunes espoirs qu’ils a embarqué dans ses valises, et qui eux aussi ont décroché pas mal de titres. On retiendra la triple victoire d’Henri Burns, qui décroche pas moins de trois titres de champion du monde en Jiu-Jitsu. Les médailles d’or d’Ariitu Tepa dans sa catégories aussi…

    Henri Burns, une figure connue dans le monde du K1 et du MMA, s'impose aussi en BJJ.
    Henri Burns, une figure connue dans le monde du K1 et du MMA, s’impose aussi en BJJ.

    Plusieurs clubs ont été représentés, comme ceux de Huahine, Moorea, Bernard Vénus Judo,Teva Jiu-Jitsu et bien sûr la Tahitian Top Team. Ils étaient 18 jeunes inscrits, menés par Marere Coquil, pour affronter le gratin mondial, et une chose est sûr : Ils ont atteint leurs objectifs. Plusieurs d’entre eux ont rapporté un doublé-Or comme le jeune Bryan Dubois.

    Le jeune Bryan Dubois rafle lui aussi le doublé-Or.
    Le jeune Bryan Dubois rafle lui aussi le doublé-Or.

    D’autre comme la prometteuse Sarry Pahape ont du être surclassés pour pouvoir combattre. Ainsi cette ceinture orange à combattue dans la catégorie ceinture bleue, et elle décroche une très belle médaille d’argent.

    Sarry Pahape à l'entrainement avec Aloisio Silva.
    Sarry Pahape à l’entrainement avec Aloisio Silva.

    Nous reviendrons très prochainement sur cette magnifique aventure avec le témoignage de Marere Coquil, l’entraineur de jeunes de la Tahitian Top Team. Il nous donnera l’ensemble des résultats de ses jeunes.

    Les photos des championnats du monde de Jiu-Jitsu dans la galerie :

    Suivez l’ensemble de l’actualité sportive du Fenua sur www.sportstahiti.com.

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »