• Portrait – Hip-Hop : Johann Kwang-Liu : « J’aime vraiment l’esprit dynamique de ce sport »


    Jeudi 1er février 2018 – Aujourd’hui SportsTahiti dresse le portrait de Johann Kwang-Liu, alias B-Boy Omega. Ce Break Dancer hors pair parle, respire et vit le Hip-Hop au fenua depuis près de 15 ans. De leader du groupe X-Boyz, à organisateur de l’événement Yes We Dance, il nous parle aujourd’hui de sa passion qu’il souhaite faire partager avec le plus grand nombre de polynésiens. Nous l’avons rencontré pour vous durant l’un des cours qu’il dispense à Papeete, dans la joie et la bonne humeur… c’est parti… Rencontre !

    Omega @Red Bull BC One France 2016

    I'm so glad I've been there ! A dream came true 🙂

    Posted by Bboy Omega Tahiti on Sunday, May 28, 2017

    Video trailer de sa participation à la compétition RED BULL BC ONE – 2016 (France).

     


    Bonjour, peux-tu te présenter ?

    Bonjour, je m’appelle Johann Kwang-Liu, j’ai 31 ans et je fais de la Break Dance.

    Comment as tu découvert cette discipline ?

    J’ai découvert cette danse à To’ata  en 2003 il a bientôt 15 ans donc j’avais 17 ans, il y avait le concert de Reggae Sunsplash et à l’époque on traînait sur l’esplanade avec mes amis. Ce soir là il y avait un cercle de danseurs qui faisaient des figures de Break, en les voyant j’ai été impressionné et j’ai eu un déclic, à ce moment là j’ai eu comme un coup de foudre pour le style de cette danse, j’ai été emballé en voyant les danseurs faire toutes ces figures surhumaines.

    On peut dire que cette discipline avait beaucoup de notoriété à l’époque.

    Oui, en ce temps là il y avait 2 principaux groupes dans la place avec de bons niveaux, d’un côté la Street Force Crew de l’école Andrea Dance School mais il y avait aussi Crazy Phenomene Style (CPS) composé principalement de locaux, qui vivaient aux alentours de la ville. L’un des danseurs des CPS était le frère d’Allain, un de mes meilleurs amis, et en fait de par la danse on a sympathisé et il m’a appris quelques mouvements pour commencer. Après pour apprendre j’ai aussi acheté un DVD sur le Hip-Hop à Tahiti Music qui se trouvait en face de la cathédrale dans ce temps là (Rires).

    Qu’est-ce qui te plais dans le Hip-Hop?

    Au premier abord, j’ai réalisé que j’aime vraiment l’esprit dynamique de ce sport : les acrobaties, défier l’apesanteur, l’adrénaline et le dépassement de soi, etc… et au fil du temps on comprend aussi les autres valeurs qui représentent la culture Hip-Hop, par exemple aujourd’hui j’aime davantage le côté artistique, la façon de communiquer que ce soit la danse la musique ou le graff j’accorde beaucoup d’importance à tout ça et particulièrement ce qui concerne le partage. Je veux dire par là que si tu t’entraîne et que tu galères à apprendre, dans ce domaine entre danseurs on s’entraide.

    En 15 ans de pratique tu as fait des compétitions ?

    Oui bien sûr, en local avec le crew « X-Boyz » nous avons fait beaucoup de compétitions que nous avons remporté la plupart du temps. Ensuite quand j’ai vécu à l’étranger pour les études, j’ai participé à d’autres concours notamment à l’international ; j’ai eu l’opportunité de participer à la RedBull BC One France – 2016, avec le groupe « Mugiwara » qui est un groupe composé de danseurs provenant de différentes nationalités à travers le monde.

    Que tu dirais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer dans la Break Dance mais qui hésiterait encore ?

    Je dirais à tous ceux qui ne savent pas quoi faire de leur temps libre, ou bien même à ceux qui cherchent encore leur voie, qui veulent prendre de l’assurance, essayez cette danse ça ne vous coûte rien et ça peut tellement vous apprendre sur vous-même, et apporter beaucoup de choses positives. La culture Hip-Hop est un art, c’est une des meilleures façon de s’exprimer, ça apporte de la confiance en soi et on prend de l’assurance. On se fait des amis, on passe de bons moments et les valeurs du Hip-Hop sont « Peace, Love, United & Having Fun »  alors lancez-vous! (Sourires).

     


    Pour vous inscrire aux cours de danse :

     

    Andrea Dance School, Lundi de 16h à 17h (Tous Niveaux) – Papeete

    Centre Danse Tamanu, toutes les 6 semaines de 13h30 à 16h (Tous Niveaux) – Punaauia

    L’Atelier du Break, sur inscription (Coaching/Perfectionnement)  – Pirae

     


    Contact : 

    Téléphone : + 689 89 202 866

    Mail : breaking.motion@yahoo.fr

    Facebook : https://www.facebook.com/BreaKing.Motion/


    Suivez toute l’actualité sportive du fenua sur www.sportstahiti.com !

    Rejoindre la discussion

    arrow
    Translate »